0

Infidélité: 'elle trompe mon oncle sous son toit avec mon copain'

Large New Camerouweb La jeune fille est dépassée

Fri, 6 Aug 2021 Source: ABK Radio

Une jeune dame nommée Reine qui a résidé chez son oncle durant ses études universitaires à Ebolowa a vécu un drame dans cette famille qui l'a d'ailleurs bien accueilli selon ses dires. Mais il y a un seul bémol. La femme de son oncle a commencé par la maltraiter en l'absence de ce dernier. Elle a par la suite entretenue une relation charnelle avec le copain de Reine. Une situation insoutenable pour la jeune fille qui s'est livré aux auditeurs de ABK Radio leur demandant conseil.



« Je m’appelle Reine, et je suis heureuse de vous annoncer que j’ai réussi à mon baccalauréat, j’ai 23 ans. J’ai eu trop de problèmes dans mon parcours scolaire, j’ai fait le baccalauréat 4 fois et Dieu merci je l’ai eu cette année. Mon père après avoir perdu son boulot, ne pouvant plus nous payer l’école, m’avait envoyé chez un de ses frères à Ebolowa.

Je profite d’ailleurs de cette émission pour remercier tous les tontons qui s’occupent des enfants de leur frère avec bon cœur. Mon tonton est un monsieur formidable, pendant tout mon séjour chez lui il a été correcte avec moi, j’avais mon argent de poche chaque semaine avec la petite sœur de sa femme qui étaient également là pour ses études et nous donnait tout ce dont nous avons besoin.

Malheureusement ça n'a pas duré, parce que mon oncle a été affecté à pouma et ne pouvant pas effectuer le déménagement en pleine année scolaire, il a choisi de laisser qu’on termine l’année, et lui il venait nous rendre visite 2 week-end sur 2 par mois. Et c’est là que ma galère a commencé.

La femme de mon oncle a commencé à diviser notre argent de poche en deux, mon oncle s’en est rendu compte; il a commencé à nous donner notre argent en main propre, parce qu’avant il le déposait sur la table en partant. Même la nourriture ce n’était plus ça, on ne mangeait plus à notre faim, mais ce n’est pas par méchanceté c’est juste que la femme de mon oncle aime trop l’argent et voulait l’économie partout.

Alors, entre temps, j’avais un autre tonton qui s’était converti en adepte d'église de réveil et allait avec son jeune pasteur partout, et donc chaque fois qu’ils arrivaient à Ebolowa, il passait leur séjour avant de repartir, donc même mon tonton connaissait le jeune pasteur en question.

Le jeune pasteur a commencé à se rapprocher de moi, parce qu’il m’aidait à faire mes devoirs quand il était là, et pour finir on s’est mis ensemble.

Tout se passait bien, on restait très discret. Je me rappelle même qu’un jour mon tonton qui nous a fait connaitre avait dit à son jeune pasteur de me prendre pour épouse et ce devant ma belle tante, elle n’a pas apprécié, elle a dit qu’on me laisse fréquenter, les hommes c’est après et on n’est passé dessus.

Sauf que le jeune pasteur en question a pris pour habitude de venir seul à Ebolowa et résidait toujours chez nous. J’ai constaté qu’il se rapprochait de ma tante; quand on rentrait des classes parfois on trouvait qu’ils sont sortis, et même pour lui servir à manger même mon tonton n’avait pas ce privilège de voir sa table aussi bien dressée.

Fort de ce constat, j’ai demandé à mon copain pasteur si il sortait avec la femme de mon oncle il m’a dit non. Sauf qu’il mettait la distance entre nous. Jusqu’au jour où je suis tombée sur une scène. Je m’étais réveillée à 4h pour étudier et j’ai constaté que le jeune pasteur n’était pas sur le canapé qui était censé être sa couchette puisque la maison avait deux chambres un salon, j’ai commencé à bucher et vers 5h30 je le vois sortir sur la pointe des pieds de la chambre de mon oncle. J’étais tellement choquée, et depuis ce jour il a commencé à s’afficher avec ma belle tante.

J’ai gardé ce secret avec moi, donc c’est ma tante qui lui achetait tout, qui payait son transport allée et retour. Finalement même la petite sœur de ma belle tante s’en est rendue compte, c’était déchirant et pour mon oncle qui ne savait pas qu’il était cocufié par un monsieur qu’il a gentiment accueilli chez lui.

Auteur: ABK Radio