Opinions

Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Pays

'Kamto apôtre de dieu Biya veut seulement débattre avec son créateur Biya ?'

Le projet de débat est toujours en cours

Dim., 23 Oct. 2022 Source: Dr Jean Crépin Nyamsi

Kamto apôtre de dieu Biya veut seulement débattre avec son créateur Biya ? Cabral Libii apprenant de son enseignant Kamto est disponible pour débattre avec tout le monde y compris le dieu de l'apôtre. Nous sommes dans une histoire de challenge du maître et de l'élève finalement à en croire les militants et sympathisants du MRC ?

Est-ce que les hommes politiques doivent débattre par défiance au mentor d'hier ? Cabral Libii reconnaît être un bon étudiant du Professeur Kamto et déclare d'ailleurs que son maître fait parti des meilleurs enseignants en droit au Cameroun. Par contre, cette posture reste universitaire puisque le Président du PCRN fait la part des choses. Il ne mélange pas l'université et la politique.

Il déclare d'ailleurs et je cite : le Président Kamto est un adversaire politique et il veut diriger le Cameroun comme moi. Il ajoute dans son interview que l'opposition n'a jamais été un parti politique. Nous donnons raison au Président du PCRN et demandons un débat d'idées entre les partis politiques de l'opposition.

Nous voulons unir l'opposition pour 2025 et dégager le meilleur profil qui affrontera le candidat du RDPC. Nous sommes persuadés que cette idée créera le débat au sein du RDPC et ceux-ci voudront aussi faire un débat pareil dans leur alliance de la majorité présidentielle afin de dégager un candidat méritant.

Par cette posture nouvelle, l'opposition modifiera la vision et le choix des candidats au pays. Il faut juste savoir que même au RDPC, il ya des pro qui sont pour un débat afin de dégager le candidat favorable. L'après Biya ne sera pas une eau calme au RDPC. L'opposition doit avoir une longueur d'avance.

Le refus du débat entre les partis de l'opposition sera une défaite de l'union de l'opposition.

Sans descendre sur le terrain, le MRC ne peut pas prétendre être le meilleur parti de l'opposition. C'est d'ailleurs une erreur de penser ainsi.

La condescendance n'a pas sa place dans une démocratie. Il n'ya que les dictateurs qui refusent de débattre. Car leur gestion est une dictature et ils n'acceptent jamais une idée nouvelle.

Il est interdit de pleurer. Acceptons et encourageons le débat politique entre les leaders des partis politiques de l'opposition.

Dr Jean Crépin Soter Nyamsi

Auteur: Dr Jean Crépin Nyamsi