0

Le RDPC en mode panique accélérée dans l'Extrême-Nord

Le Rdpc A Ndjamena Cin072700 Cameroon Info P Net 800xm1x La présidentielle se tiendra vraisemblablement en Octobre 2018.

Fri, 29 Jun 2018 Source: Prof Alain FOGUE

Le RDPC en mode panique accélérée dans l'Extrême Nord avec au tremblometre les PAN CAYE et aux commentaires la CRTV, la radio-télévision Moscou qui fait d'un soit disant secrétaire départemental du MRC du Mayo Tsanaga, son porte-parole régional.

Ce brave type qui "explique" devant le dignitaire d'un parti qui refuse l'application de l'article 66 sur la déclaration des biens et le régime qu'il dirige est encore aujourd'hui incapable de dire comment Mgr Benoît Balla a été assassiné puis "noyé" en plein jour qu'il démissionnerait parce que Maurice KAMTO serait un "escroc" mais sans de qui ni de quoi, atteste que le PAN et la radio-télévision Moscou qu'est la CRTV nous ont produit un cirque politique.

LIRE AUSSI: Un nouveau directeur général à la tête de Camrail

Ce "Grand" "porte-parole du MRC" de la région de l'Extrême Nord qui à lui tout seul représente 1700 militants du MRC devant le PAN a révélé, certainement, sans le savoir qu'il y a eu coaction entre le RDPC et un autre parti de l'opposition qui, toujours sous les caméras, avait réussi la prouesse de faire "démissionner' entre vendredi et dimanche 2000 puis 3000 et 4000 "militants" . Les observateurs avertis peuvent noter que le MRC ne célèbre pas l'arrivée de nouveaux militants. Ceci occuperait l'essentiel du temps réservé à la politique dans les médias qui défient l'ostracisme médiatique orchestré par le régime contre le MRC.

C'est au soir de la transformation du PENALTY par MK, que ceux qui théâtralisent les "démissions" des "militants" du parti dit TONTINE réaliseront que le MRC a beaucoup travaillé, et en silence.

LIRE AUSSI: [URGENT]: le commandant en second de la Mida arrêté à Nkomo

Inscrivez-vous massivement pour le peu de temps qui reste encore avant la convocation du corpus électoral et portez MK, le Tireur du PENALTY.

Auteur: Prof Alain FOGUE