1

‘Le RDPC est le seul parti qui fait des manifestations sans déclaration et sans autorisation officielle’

Le RDPC En Marche.jpeg Le meeting du MRC de Maurice Kamto a failli prendre un grand coup tout dernièrement

Tue, 23 Aug 2022 Source: Jorel Jacques Zang

Au Cameroun, on dénonce deux poids deux mesures dans le traitement des dossiers politiques par l’administration territoriale. Tout dernièrement, c’est le meeting du MRC de Maurice Kamto qui a failli prendre un grand coup. Jorel Jacques Zang était de la partie. Il est revenu sur le meeting d'installation des nouveaux responsables du MRC qui s'est tenu ce 20 août 2022 à Bafoussam.

J'ai vu des militants et même des cadres du mrc parmi lesquels Binyam Pierre Emmanuel féliciter le sous-préfet des lieux d'avoir autorisé le meeting. Ce que je voudrais dire c'est qu'on a pas à féliciter un auxiliaire d'administration d'avoir fait son travail correctement.

1- Le mrc est un parti légal car autorisé et donc reconnu avec tous ses papiers administratifs par le ministère de l'administration territoriale du cameroun.

2- Le mrc est un parti républicain en ce sens que ses missions quoi qu'on puisse dire où penser s'inscrivent en droite ligne avec les lois et les règlements conformément à la constitution camerounaise.

3- En tant que parti légal et républicain le mrc se conforme toujours à ce qu'exige la loi en déclarant ses manifestations à l'administration centrale.

Fort de cela, l'administration centrale a l'obligation de donner des autorisations de manifestation à ce parti comme il le fait avec tous les autres partis reconnus au Cameroun.

Il ne s'agit donc pas d'une faveur que l'administration centrale fait au mrc car l'administration centrale ne fait que son travail et par conséquent on a pas à dire "merci" à un fonctionnaire qui fait son travail correctement car il est dans l'obligation de le faire.

Je tiens à rappeler que le rdpc est le seul parti au cameroun qui fait de temps en temps des manifestations sans déclaration et sans autorisation officielle de l'administration centrale mais celà ne gêne personne au cameroun.

Il est donc temps qu'on arrête de se comporter au cameroun comme si la normalité est un cadeau offert ou une faveur offerte car dire merci à un fonctionnaire d'avoir fait son travail correctement et normalement est insensé étant donné que c'est juste son travail et ça donne l'impression que vous estimez ne pas mériter celà.

Le mrc est dans son droit le plus absolu de manifester au cameroun autant de fois qu'il le souhaite et l'administration centrale a l'o-b-l-i-g-a-t-i-o-n de lui donner quitus. C'est pas une faveur mais un droit que lui confère la loi camerounaise. Point final.

Ce n'est qu'au cameroun qu'on peut voir une telle façon de réfléchir surtout venant de l'opposition, c'est triste.

Auteur: Jorel Jacques Zang