0

Le couple Claudy Siar-Miss Biopharma: un paradoxe

Claudy Siar Biopharma Claudy Siar, présentateur de la finale du concours de beauté Miss Biopharma

En acceptant d'être le présentateur de la finale du concours de beauté Miss Biopharma, le communicateur vedette de Rfi reçoit ainsi l'argent qui provient de la vente des produits de dépigmentation (lait corporel, crème, savon, sérum), nombre d’entre eux sont dangereux pour la santé en raison de la présence de substances nocives et cancérigènes telles que l’hydroquinone, les corticoïdes et les dérivés mercuriel. Or la présence de ces substances expose les utilisateurs à des risques pour leur santé, majoritairement des maladies de la peau, comme des infections de la peau (gale, mycose...), des acnés sévères, des vergetures larges très inesthétiques et irréversibles, un amincissement de la peau induisant à la fois des problèmes de cicatrisation et un vieillissement prématuré, des troubles de la pigmentation parfois définitifs (taches claires ou foncées),et le cancer de la peau dans le pire des cas.

La dépigmentation volontaire est un phénomène qui prend des proportions alarmantes au Cameroun et touche désormais toutes les couches sociales : femmes de ménage, femmes politiques, artistes musiciennes, présentatrices télé, jeunes filles et même des hommes.

Le matraquage publicitaire multiforme : panneaux d’affichage, spots radio et télé. Le désir des femmes, de se rapprocher des exigences esthétiques du moment (le mythe de la femme claire), fait les choux gras des entreprises cosmétiques qui se font de l’argent sur leur peau et au détriment de leur santé. Toutes ces enseignes tirent profit de la couverture médiatique que peut offrir la télévision. La publicité influence les femmes. C’est l’un des facteurs de cette utilisation abusive des produits de dépigmentation. Surtout que les utilisateurs des produits de dépigmentation ne sont toujours pas informés des risques encourus. Il est plus qu’urgent que nous endossions tous la lutte contre la dépigmentation artificielle.

Depuis plusieurs années, l’entreprise organisatrice du concours Miss Biopharma a mis sur le marché des gammes de produits super éclaircissants. Ces gammes de produits connaissent une publicité pompeuse à travers les chaines de télé locales à forte audience. La particularité de ces gammes résiderait dans la rapidité de ses effets : un éclaircissement de la peau en 5 jours.

La cible de ces produits de dépigmentation est incontestablement la peau noire, d’où notre indignation à l'endroit de Claudy Siar qui pourtant dans une chanson en featuring avec Annie ANZOUE déclarait, nous le citons “ Je ne comprendrai jamais ceux qui veulent modifier l'oeuvre de Dieu. Ne change pas la couleur de ta peau, Non! Respecte ce qui est beau! Annie ma soeur chante pour tous les égarés pour qu'ils retrouvent la dignité “

La campagne de sensibilisation baptisée « Action contre la dépigmentation artificielle » que nous menons afin de faire le point sur les produits éclaircissants utilisés et informer le public des risques encourus ne pourra trouver un échos favorable si et seulement si les révendications ci-contre sont prises en consideration :

• L’interdiction des publicités des produits éclaircissants (c’est le cas au Burkina Faso depuis 2006)

• La mise en place d’un système de cosmétovigilance : les produits cosmétiques doivent faire l’objet de tests toxicologiques rigoureux avant leur autorisation de commercialisation

• Le retrait du marché des produits éclaircissants faits à base de corticoïdes, d’hydroquinone (un mutagène) et des dérivés mercuriels.

Auteur: La Fondation Camerounaise Des Consommateurs