2

Après les anglophones, les francophones entrent en lutte

Video Archive
Mon, 28 Jan 2019 Source: Douala Ngando

Le gouvernement Camerounais, inconsciemment ou pas, vient de marquer l'ouverture d'un nouveau front de la lutte des Camerounais contre leurs oppresseurs.

La réaction du gouvernement face aux marches pacifiques va mener les Francophones à une radicalisation de la résistance qui va rapidement déboucher vers une lutte comme dans le NOSO. Si un dialogue ne s'ouvre pas, la sécession sera la prochaine étape comme dans ces deux régions, les mêmes causes produisant les mêmes effets.

L'état du Cameroun dans son fonctionnement actuel est un état colonial qui oppresse le peuple Camerounais. Cette triste réalité va même faire dire à certains analystes qu'il n y a pas véritablement de problème Anglophone, expliquant que les frustrations et les discriminations que subissent les Anglophones sont identiques à celles que vivent les autres Camerounais dans d'autres régions. Une logique qui implique que la résolution du problème des Anglophones ne peut se solder que par la résolution du problème du Cameroun : Se libérer de la colonisation française incarnée par Paul Biya.

LIRE AUSSI: De nouvelles révélations sur l’assassinat du préfet Felix Bilonougou

Contrairement à certaines élites qui comprennent très bien les enjeux, tous les Camerounais ne le sentent pas encore fondamentalement mais la détermination de ce gouvernement néocolonial à se maintenir au pouvoir ne laisse de place qu'à deux options pour résoudre leur problème: Changer le gouvernement ou faire sécession.

Les Anglophones avaient choisi de manifester avant d'être obligés d'opter pour la sécession. Les Francophones ont choisi la confrontation par les urnes mais face à la rapine, la brutalité et la violence institutionnelle du pouvoir, ils ont compris qu'il faut résister et manifester leur mécontentement face au hold-up électoral. Ils viennent de prendre acte de la violence physique et mortifère que ce gouvernement prépare face aux manifestations.

Les divisions se précisent et bientôt les francophones vont s'engager plus activement sur le chemin de la sécession par rapport à ce gouvernement formé d'étrangers qui sont prêts à toutes les formes de violence pour étrangler les Camerounais. Les mêmes causes produisent les mêmes effets !

Auteur: Douala Ngando