0

Le tribalisme, une nouvelle forme d'itdiotie collective

Yaoundé Cameroun Cameroun photo utilisée à titre d'illustration

Sun, 3 Jun 2018 Source: afrik-inform.com

On entend ça et là, je suis Bassa, Bamiléké, Douala, Béti, Maka, Gbaya, Peulh, anglophone, francophone, autochtone, allogène, etc. et on s'en gargarise! On se bombe le torse! Avez-vous choisi de naître dans votre communauté ? Est-ce que vous pouvez me citer un seul fait d'arme international d'une de ces communautés ? Je parle bien de communauté prise dans leur ensemble et pas d'individus!

Lorsque vous ne vous insultez pas dans les médias ou par médias interposés, vous pullulez dans les débits de boisson, les bordels et les rôtisseries! On dirait vraiment les nègres les plus imbéciles de cette planète ! Quand vous instruisez-vous? Quand travaillez-vous? Quand créez-vous? Quand prenez-vous soin des vôtres? Quand rêvez-vous pour votre patrie?

LIRE AUSSI: Lettre ouverte de Bonita à Parfait Ayissi

Le Cameroun est notre héritage commun. Que vous le vouliez où non, vous l'accepterez ! Dans cette vie ou dans l'autre ! Souvenez-vous que Martin Luther King a dit à son peuple : « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »

S'il vous venait à l'esprit de ne pas accepter de vivre ensemble comme des frères, alors il ne vous reste plus qu'à aiguiser vos machettes et vos coutelas comme au Rwanda en 1994 ! Ainsi, dans deux ans, quelques-uns d'entre nous irons s'incliner devant un joli mausolée du "Souvenir" de deux ou cinq millions de personnes assassinées des suites de votre ignorance, de votre méchanceté et de votre idiotie ! Les noms qui y figureront ne seront pas des noms étrangers, rassurez-vous ! Ce sera soit vous-même, soit un(e) conjoint(e), soit un enfant, soit un(e) frère/sœur, soit un parent, soit un(e) oncle/tante, soit un(e) ami(e) !

LIRE AUSSI: Ambazonie: une levée de fonds aux USA pour soutenir les sécessionnistes

Je vous invite maintenant à regarder attentivement ou à vous remémorer les visages de ces personnes, à vous regarder vous-même dans une glace, à imaginer leurs noms et le votre gravés sur une stèle, avec l'inscription "Morts pour rien! Morts de suite d'idiotie collective! Morts de suite de barbarie! Morts de suite de folie!" Est-ce vraiment ce que vous souhaitez que l'on retienne de vous ou du passage de vos proches sur terre ? Si tel est le cas, alors aiguisez vos coutelas et vos machettes, mais aiguisez les bien et finissons-en une fois pour toute. Mourrons-ensemble comme des idiots ! Dans le cas contraire, fermez vos grandes gueules de parvenus et d'ignorants et vivez ensemble comme des frères !

Auteur: afrik-inform.com