2
Opinions Mon, 29 Jun 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

'Les BAMOUN ont enfermé Amougou Belinga dans une calebasse et enterré'

Le CAMEROUN jadis le RIO DOS CAMAROES des explorateurs PORTUGUAIS, LA RIVIÈRE DES CREVETTES en FRANÇAIS est devenu un monde envahit par les GROS REQUINS qui se nourrissent non seulement des crevettes et des poissons mais se mangent aussi entre-eux. Jean Pierre AMOUGOU BELINGA a su que sa monté en puissance allait lui créer beaucoup d'ennemis parmi les jaloux.

Le PDG du GROUPE L'ANECDOTE a donc décidé d'éviter de se faire manger par les requins plus forts, plus gros et plus puissants que lui dans leur monde. Il a donc développé au fil des années une arme fatale pour assurer ses arrières; il les tient par la peau des couilles. Le régime de BIYA BI MVONDO ayant fait de notre pays un SODOME ET GOMORRHE pollué par le péché, le VICE et les abominations de tout genres. Un pays où la condition sinequanone pour nager librement parmi les grands est de pratiquer les abominations sectaires et barbares. Les pratiques pas très catholiques comme l'homosexualité, les crimes rituelss le vol les viols, l'inceste et autres pratiques sexuelles pas très catholiques qui sont devenues la norme aujourd'hui dans notre pays..

Jean Pierre AMOUGOU BELINGA en fin stratège à donc trouvé la solution pour tenir les jaloux qui voudraient sa chute à distance. Au fil des années, il a fait une belle collection des vidéos et enregistrements de QUI FAIS QUOI À QUI, COMMENT, AVEC QUI ET ET QUAND dans le satanisme. Selon ses ennemis, il n'hésite pas du chantage à ses ennemis en brandissant ses objets rares quand il se sent en danger. L'arrestation de Dieudonné NANA qui est lui-même un requin qui a fait tombé d'autres grâce à cette technique n'est donc que la seule faille qu'ils ont eu jusqu'ici d'atteindre le requin qui le plus énervant des eaux des ELOBI DE YAOUNDÉ. Ceci explique donc les raisons le lynchage absurde qui n'est pas prèt de s'arrêter. AMOUGOU BELINGA est depuis longtemps la cible dont chaque geste fera l'objet d'un lynchage. Les GOMORRHIENS le veulent ruiné, mort ou entrain de moisir à la PRISON CENTRALE de KONDENGUI et ils n'arrêteront pas tant que ce n'est pas fait. Les BIYAYISTES et leurs opposants qui s'agitent beaucoup sur la toile en ce moment veulent juste couvrir leur arrières et celles des requins pour qui et avec qui ils travaillent. La réalité est que personne ne connaissant exactement le contenu du trésor du PDG, tout le monde se sent en danger dans un monde où tous s'adonnent aux mêmes pratiques. D'où la psychose.

Voilà donc pourquoi pour une simple histoire de chaussures, les BIYAYISTES et leurs soi-disants opposants s'unissent contre une même cible et parlent d'une même voix. Même ceux qui ont été humiliés par Dieudonné NANA sont devenus ses amis, protecteur et bienfaiteurs. Pendant ce temps, les anglophones continuent de tomber au NO-SO, le Nigeria est entrain de récupérer l'île de BAKASSI et les innocents petites crevettes et petits poissons sont en prison depuis des mois et années. Seule la vidéos dans laquelle Dieudonné NANA marche avec ses chaussettes choquent nos politiciens et leur hommes de main et fait réagir le peuple EKANG qui n'excelle que dans la bêtise depuis l'ascension d'un des leurs au pouvoir. Alors, NON, ce n'est pas la dignité bafouée des camerounais que les GOMORRHIENS veulent PROTÉGER, mais leur propre NUDITÉ et leurs cornes. Ils sont en mission pour empêcher que les histoires de mœurs, avec lesquelles ils ont détruits notre pays en pervertissent et en détruisant des générations de camerounais ne tombent pas sur la place publique. Jean Pierre AMOUGOU BELINGA, j'espère que tu as déjà sécurisé hors du CAMEROUN les copies de ta collection de vidéos et enregistrements à la valeur inestimable. S'il t'arrive quelque chose, que les gardiens de ce précieux trésor nous balancent ça sur les réseaux sociaux un épisode par semaine comme dans une série de américains ou brésilienne.

Une autre nouveauté dans l'histoire BELINGA-NANA est que les BULU ont eu recours à la force du mal BAMOUN avec laquelle ils travaillent depuis longtemps. La femme de Dieudonné NANA étant BAMOUN, son peuple est donc directement lié à cette affaire. Il paraît que certains EKANG BIYAYISTES qui s'agitent en disant que c'est à cause d'eux ou du PEUPLE EKANG que AMOUGOU BELINGA s'est plié ne sont que des affabulateurs. Les BAMOUN ont tout simplement enfermé le PDG dans une CALEBASSE et enterré. Ils ont demandé à BETO'O, leur associé de longue dates dans le monde du football de passer les coups de fil nécessaires et ont envoyé leur fille se mettre à genoux aux pieds du patron de son mari pour le neutraliser. Ne soyez donc pas surpris d'entendre que Dieudonné NANA est de nouveau le grand directeur de VISION 4 ou que le PDG AMOUGOU BELINGA lui a cédé sa chaîne de télévision.

Maintenant je comprends pourquoi les EKANG D'AMBAM et de KYEOSSI ont vendu toutes leurs terres au PEUPLE BAMOUN. Ils ont été au préalable neutralises dans des CALEBASSES à FOUMBAN. Les BAMOUN ne donnent le lait à personne dans les choses obscures où ils excellent. Ils sont aussi les plus grands guerriers à L'OUEST du CAMEROUN qui font PEUR même au BAMILEKE qui au lieu de commencer à grignoter les Terres de leurs cousins et voisins préfèrent s'acharner chez nous leurs mons chers NKOUAH. DIEU VOUS VOIT ONON ????. Il paraît même que le SULTAN BAMOUN est celui qui donne l'onction traditionnel aux chefs BAMILEKE. Le ROI MBOMBO NJOYA est aussi le PATRON du RDPC à L'OUEST, le parti politique des BIYAYISTES. Qui se rappelle encore de la fameuse pluie que le ROI BAMOUN a envoyé sur BAFOUSSAM samedi le 20 juillet 2019 lors de son discours pour sauver son ami et sujet dans la culture BAMOUN, le dénommé Paul Barthélemy BIYA BI MVONDO?

Pour ceux qui ne connaissent pas, le PEUPLE BAMOUN, en plus d'avoir un des patrimoines culturel les plus riches en AFRIQUE NOIRE qui peut être tracé sur des générations, il est aussi réputé pour l'anrichissement de certains de ses enfants qui passe par l'exploration des organes de base de leurs propres mamans. Ce sont eux les champions du commerce des ossements humains au 237. Ils sont ceux,-là qui font disparaître les bons plantains de leurs ennemis dans le pantalon. Ils sont aussi champions d'Afrique dans le vol des voitures et leur RDPÇAGE. OBIANG NGUEMA a donc raison d'ériger un grand mur en béton entre lui et ses nouveaux voisins qui ne sont pas du tout des enfants de cœur, s'il veut protéger sa population et son pays. Les BAMILEKE sèment la terreur en faisant beaucoup de bruits pour obtenir leur part, les BAMOUN frappent sec et dur pour arracher les bêtises et se faire respecter.

Mon pauvre PEUPLE EKANG, quand il n'est pas attachés dans les CRÂNES RITUELS des BAMILEKE, il est enterré dans des CALABASSES par les BAMOUN, parfois ce sont les IMAMS du NORD qui font les incantations avec le parfums SALAMALEKOUM pour les envoûter ou alors leurs ancêtres qui demandent les corps de leurs héritiers enterrés dans des fosses communes en terre EKANG et led massacres des jeunes hommes, femmes et bébés perpétré sur leur propres terres.

Ajoutons à ça la colère des ancêtres des habitants du NO-SO dont ils ont troublés la tranquillité en brûlant leurs terres, villages et reliques et en massacrant leurs descendants. N'oublions surtout pas leurs propres ANCÊTRES EKANG qui demandent les explications pour leurs descendance qu'ils pervertissent et mangent à toutes les sauces, et leur culture qu'ils ont détruite et remplacée en moins de 40 ans avec des rites sataniques venus d'ailleurs. Nos PATRIARCHES dépouillés de leur pouvoir traditionnel par BIYA BI MVONDO et son régime sectaire ne sont là désormais que pour sauver les apparences. Le tour-ci, nous allons tous lire l'heure sur la montre de Dieudonné NANA. Ça fait quand même pitié hein ! ABIM TÉ !

Journaliste: Zona Coker

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter