1

'Les Bamileke font beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux , mais du bruit inutile'

Emvoutou Mar Marlène Emvoutou crache sur les bamilékés

Wed, 6 May 2020 Source: Marlène Emvoutou

Si je n'avais jamais visité l'ouest du cameroun , je n'aurais jamais cru qu'on pouvait y rencontrer une telle misère .

Tellement ses ressortissants traitent leurs compatriotes de pauvres affamés , mendiants , tous les noms d'Oiseaux y passent .

J'aurais pu m'imaginer que les Bamileke qui se sont autoproclamés les juifs du cameroun avaient le même sens de la solidarité communautaire que ceux qu'ils admirent .

Je partage la vie d'un descendant de juif depuis quelques années , et je sais que cette communauté n'aurait jamais laissé l'un des leurs mendier sur les réseaux sociaux ...

Une communauté aussi puissante que la communauté Bamileke doit développer des initiatives perrenes pour soutenir les plus fragiles .

J'avais cru que les foyers culturels ethniques à l'instar des foyers bandjoun présentes dans plusieurs villes du cameroun ,

étaient des centres d'actions sociales pour assurer la prise en charge des ressortissants de l'ouest en situation précaire .

Voilà un père qui est obligé de commercialiser la détresse de son fils pour assurer son suivi .

La prise en charge d'un enfant autiste est très difficile et nécessite l'encadrement dans une structure éducative spécialisée .

La seule qui existe jusqu'à ce jour au cameroun se trouve à yaounde , et les frais de scolarité coûtent un bras .

Les Bamileke font beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux , mais du bruit inutile.

Et dire qu'ils ont cotisé 500 000 euros pour defier paul biya et son régime .

Aujourd'hui , ils obligent ce papa à accepter la commercialisation du handicap de son fils par steve fah .

Ça fait longtemps que j'ai arrêté de chercher la logique dans leurs actes .

Je suis convaincue que leur solidarité ne doit pas simplement s'exercer auprès des membres de leurs tontines car tous n'ont pas les moyens de tontiner .

Auteur: Marlène Emvoutou