0

Les attentions de Biya à la jeunesse sont-elles efficaces ?

Fri, 29 Jul 2016 Source: cameroon-info.net

Alors que l’actualité tourne autour du don du Chef de l’État, Paul Biya, de 500 000 ordinateurs aux étudiants camerounais pour le compte de l’année académique 2016-2017, le quotidien Le Jour revient sur quelques actes du Président de la République en faveur de ses «jeunes compatriotes».

Primes d’excellence

Lors de son discours à la nation le 31 décembre 2010, le Chef de l’État avait annoncé le paiement des primes d’excellence aux meilleurs étudiants des Universités camerounaises. Chaque étudiant sélectionné reçoit la somme de 50 000 FCFA, ce qui représente les frais universitaires. Malgré les irrégularités notées çà et là, les bénéficiaires continuent à percevoir cet argent.

25 000 emplois

Pour résoudre le problème de chômage au Cameroun, Paul Biya procède au recrutement de 25 000 jeunes diplômés dans la fonction publique en 2011. «J’ai instruit le Premier Ministre de procéder (…) à un recrutement spécial, dans la fonction publique, de 25 000 jeunes diplômés», disait-il dans son discours.

Cette phrase de Paul Biya était bien accueillie au sein des familles. Et justement, il a recruté. Et de nos jours, plusieurs jeunes ont trouvé un emploi stable, fondé leur famille.

102 milliards pour le financement des projets

En 10 février dernier, le Chef de l’État a annoncé la mise à disposition de 102 milliards de FCFA dédiés au financement des projets des jeunes. Dans ce discours, il invitait ces jeunes compatriotes à s’intéresser à l’économie numérique. Maintenant, il leur donne 500 000 ordinateurs.

Ces initiatives trouvent un écho favorable chez les jeunes et chez les thuriféraires du régime Biya. Mais, manquent de pertinence pour beaucoup d’observateurs. Pour Dieudonné Essomba, économiste, ces choix ne sont pas louables.

«Au lieu d’aller acheter des ordinateurs à l’extérieur, il aurait été plus profitable d’utiliser les 75 milliards de FCFA pour installer une chaîne de montage sur place au Cameroun. C’est ça la gouvernance. En fait, l’idéologie est mauvaise», a-t-il confié dans les colonnes de Le Jour.

Rappelons que le coût financier du don de 500 000 ordinateurs aux étudiants est estimé à 75 milliards de FCFA. Paul Biya a demandé à son Ministre de l’Économie de s’endetter auprès d’Eximbank Chine pour financer cette opération.

Auteur: cameroon-info.net