0

Lettre ouverte aux 54 chefs d’etats africains

Thu, 13 Aug 2015 Source: Akuété Adandozan-Romanus

Excellences,Messieurs les Chefs d’Etats Africains,Messieurs les Chefs de Gouvernements Africains,Honneur vous faire parvenir en temps réel.S’agissant d’une préoccupation majeure et de grande portée, non seulement pour l’unification africaine mais pour le grand combat panafricain au point où il en est de son histoire.

Ensemble, nous avons salué l’indépendance de nos états africains, nous avons reconnu les idéaux et la vision positive évidente d’un panafricanisme tant prôné par nos pères panafricanistes à savoir : Edward Wilmot Blyden, Antênor Firmin, Henry Sylvester Williams, Benito Sylvain, Marcus Mosiah Garvey, George Padmore et Ernesto Gevara.

Mais très tôt le Panafricaniste Docteur Kwame Nkruman a prouvé toute sa personnalité en alliant autour de sa vision des Chefs d’Etats, des Chefs de Gouvernements et des hommes compétents et expérimentés entre autres : Haile Selassie 1er, Patrice Emery Lumumba, Léopold Sédar Senghor, Sekou Toure, Modibo Keita, Maurice Yameogo, Gamal Abdel Nasser , Moktar Ould Daddah, Diallo Telli, , Cheik Anta Diop, Amical Lopes Cabral , Francois Ngart Tombalbaye, Philibert Tsiranana, Fulbert Youlou et Ahmadou Ahidjo, Julius Nyerere, Kenneth Kaunda, Jomo Kenyatta, Agostinho Neto.

Surtout la détermination personnelle du panafricaniste Thomas Sankaran à poursuivre les œuvres axées sur la lutte permanente contre le néocolonialisme et l’impérialisme qui bloquent l’évolution ascendante et l’unification de l’Afrique sans pour autant perdre de vue : Nelson Mandela, Robert Mugabe , John Jerry Rawlings, Alpha Konare, Mouamar Kadhafi , Laurent Gbagbo , Mathieu Kerekou, Theodoro Obaing, Abodoulaye Wade, Marien N’gouabi, Jean Beldel Bokassa , Désiré Kabila .

Tout au long de leur lutte pour le glas du néocolonialisme et de l’impérialisme et ouvre un nouvel horizon pour l’Afrique, nos pères n’ont jamais douté un seul instant du triomphe final de la cause sacrée à laquelle ils ont consacré tout leur temps.

Mais nous ne pouvons pas fermer les yeux sur les ombres qui obscurcissent le rayonnement de nos Etats à savoir : les divisions, les conflits, des guerres d’intérêt et de leadership, des coups bas et des querelles.

Au regard de tout ceci, nous panafricains révolutionnaires, réunis au sein de creuset panafricain pour le réveil de l’Afrique, espérons que nos réflexions constitueront un apport important dans l’histoire de l’unité africaine et que nos actions ne resteront pas une simple référence édifiante mais auront un impact effectif et concret susceptible de favoriser une grande participation de tous les africains à l’unification de l’Afrique.

Chers Chefs d’Etats, Chers Chefs de Gouvernement fidèles aux idéaux et à la vision des Etats Unis de l’Afrique, vous n’êtes pas seuls, le peuple africain de tous les coins du monde se trouvera toujours à vos côtés, qui n’abandonnera la lutte que le jour où il n y aura plus de néocolonialisme ni de l’impérialisme et leurs mercenaires et que retentira l’hymne nationale des Etats Unis de l’Afrique.

Nous appelons aux Chefs d’Etats et de Gouvernement fidèles à la vision du panafricanisme à une vigilance plus accrue et nous vous invitons à vous inspirer des idéaux de nos père et à poursuivre le combat ; d’un commun accord à honorer tout l’espoir mis en vous par le peuple africain tout entier.

Chers Chefs d’Etats, Chers Chefs de Gouvernement, nous vous demandons de préserver la cohésion sociale car il est vital de bannir l’esprit de discrimination, de régionalisme, de l’égocentrisme, le sentiment d’exclusion, la boulimie du pouvoir, les intoxications, les sabotages, les mensonges et autres balivernes conspirés.

Aux autres Chefs d’Etats et de Gouvernements retissant aux idéaux et à la vision des Etats Unis d’Afrique, nous appelons à un radical dialogue au cours d’un sommet de l’oua et cela à tous les niveaux à revenir à une table de négociation ce qui rend possible une authentique unification de l’Afrique. Nous vous exhortons à un esprit panafricanisme en faisant preuve de sagesse et de faire sienne les attitudes fondamentales incarnées par les béatitudes car nous ne voulons pas voir nos rêves très tôt se transformer en cauchemar.

Nous, mouvements panafricains, nous engageons à prier et à travailler pour la cause de l’unification de l’Afrique. C’est pourquoi, nous retournons sous l’arbre à palabre, écouter le souffre des ancêtres, nous rappeler la voix de la sagesse et du consensus.

Enfin, nous exigeons une unification immédiate de l’Afrique pour un lendemain meilleur de notre continent. L’Afrique écrira sa propre histoire et elle sera une histoire de gloire et de dignité.

Vive l’afrique ! vive l’unite Africaine !

Vive les etats unis de l’afrique a ! Vive les mouvements panafricanism ! la victoire ou la mort ou nous vaincrons.

Auteur: Akuété Adandozan-Romanus