0

Littoral : l’épouse du procureur général impliquée dans des arrestations arbitraires

Cameroun Arrestation L’épouse du procureur général impliquée dans des arrestations arbitraires

Wed, 1 Dec 2021 Source: Landry Ndenmeko Bankoue

Ceci est une dénonciation de l’activiste Landry Ndenmeko Bankoue. Il est reproché à l’épouse du procureur de la République du Littoral d’avoir fait emprisonner arbitrairement le président du comité de développement du village de Njong dans l’arrondissement d’Edea 2

Monsieur Longui Omndje Emmanuel ici en image, est le président du comité de développement du village NJONG, canton Ndogbianga, arrondissement d'Edea2.

Il a été arrêté hier et détenu à la police judiciaire de Douala sur fond d'un conflit lié à la gestion du patrimoine forestier du village et qui l'oppose à un groupe de prévaricateurs menés par Dame Nkounbell Yith Epse FOE dont le mari n'est autre que le procureur général près la cour d'appel du Littoral.

Le malheur de sieur Longui est la dénonciation du trafic illicite du bois du bois en violation de la loi et savamment entretenu par la femme du procureur, le 2nd adjoint du maire d' Edea 2e, Sieur Kack Olivier travaillant pour la société Orange et Sieur Bassomol travaillant pour la société Guinness. Par exemple, les personnes dénoncées ont reçu 50 millions FCFA des mains d'un forestier pour la coupe du bois dans le village sans l'aval du comité de développement. L'on peut aussi citer cet exemple de la somme de 100millions de recettes forestières bloqués par le maire d'Edea 2e et non reversée au comité de développement. Toute cette corruption et ces pillages se font au mépris de loi sur l'exploitation forestière et des besoins du village prédéfinis à travers une structure de développement local que préside Sieur LONGUI.

Face aux dénonciations faites par Sieur Longui éclaboussant Mme Nkounbell et Cie, le préfet de la Sanaga Maritime avait convoqué pour ce jour, une réunion de crise avec le délégué départemental, les exploitants forestiers et le comité local de développement afin de voir clair dans toutes ces graves accusations. Mais, Sieur Longui, s'étant rendu à la P.J de Douala hier suite à un appel téléphonique de ce dernier, se verra être arrêté sous un fallacieux prétexte de menaces de mort sur la personne de la femme du procureur.

Sieur LONGUI est depuis hier interdit de visite et d'assistance judiciaire.

Auteur: Landry Ndenmeko Bankoue