1

‘Ma femme enceinte me supplie de porter les douleurs de l’enfantement’

Couple Ejaculation Camerounweb Ma compagne n'a jamais véritablement cherché d'enfant

Tue, 31 May 2022 Source: ABK Radio

Je suis un homme de 38 ans en couple et prêt à accueillir mon deuxième enfant mais pas avec la même femme.

Ma compagne n'a jamais véritablement cherché d'enfant, quand on s'est connus elle n'a pas cessé de me dire qu'elle a tellement peur d'enfanter parce que les commentaires qui se font autour de la grossesse l'ont souvent fait flipper. Elle avait vraiment peur de cette douleur. Un soir pendant qu'on était à table, elle m'a dit qu'elle était allée voir le gynécologue pour les visites de routine et m'a dit que son gynécologue avait remis le sujet de l'enfant sur la table, parce qu'elle et moi avons le même âge et le gynécologue lui avait dit qu'il fallait absolument qu'elle enfante d'autant plus qu'elle était dans une relation stable et qu'elle devait braver sa peur sinon après ça risquerait d'être compliqué. Donc finalement elle a décidé de franchir le Rubicon.

Ça fait 7 mois que ma compagne est enceinte et depuis le premier jour de sa grossesse, je souffre le martyr, tout lui fait peur, elle n'arrête pas de me communiquer ses craintes de l'accouchement, elle redoute ce moment comme jamais. Dernièrement, il y a une semaine, elle m'a laissé un voice WhatsApp pour me dire qu'on lui a parlé d'une maman qui fait des choses pour éviter la douleur pendant la grossesse.

Le soir quand je suis rentré du boulot, elle n'a pas arrêté d'en parler jusqu'à ce qu'on aille se coucher et ce jusqu'au lendemain, elle m'a supplié de l'accompagner pour en savoir un peu plus et me rappelait que le temps pressait qu'en tant que primipare, elle pourrait accoucher le mois d'après cette dernière, comme je savais que c'était tellement important pour elle je lui ai demandé de patienter le mercredi parce que généralement le mercredi je travaille demi-journée.

Mercredi nous sommes allés, on na rencontré cette maman qui apparemment s'occupe uniquement de tout ce qui tourne autour de la grossesse : problème de conception, problème de sexe de l'enfant, enfantement sans douleur même les avortements traditionnels, cette femmes fait tout ça, c'est ce que j'ai ouïe entendre.

Quand notre tour est arrivé, ma compagne a posé le problème clairement et elle lui a répondu clairement, que effectivement elle peut faire qu'elle enfante sans la moindre douleur mais la seule condition est que cette douleur doit être transférée chez une autre personne et la personne chez qui la douleur devra être transférée doit donner son aval.

J'ai regardé ma compagne parce que je n'en revenais pas que cela puisse exister mais la maman là était persuasive et m'a dit que je me rassure une fois l'enfant sorti je redevienne normal, les douleurs s'en iront instantanément. J'ai dit à cette maman qu'on va réfléchir et lui donner la réponse, elle nous a dit qu'on a deux semaines pour lui donner notre réponse parce que les délais sont déjà très justes.

Depuis que nous sommes rentrés, jusqu'à l'heure où je vous parle je n'ai pas la paix, ma compagne me supplie nuit et jour d'accepter, j'ai même envie tellement, je sens et vis sa peur, mais moi même j'appréhende beaucoup cette pratique et j'ai peur que ça puisse avoir des effets néfastes sur moi plus tard. J'ai proposé à ma compagne qu'on lui fasse la césarienne, mais elle m'a dit que le médecin ne l'a lui a pas prescrit et que c'était aussi son espoir mais à ce stade de la grossesse elle croit qu'elle va accoucher par voir basse et vraiment elle ne peut supporter cette douleur de l'accouchement.

Je suis allé par derrière revoir cette maman si on peut partager cette douleur tous les deux, elle a dit non, c'est une seule personne qui peut la porter pas deux.

Je suis vraiment tenté d'aider ma compagne mais comme je vous ai dit j'ai peur des conséquences et de l'autre côté j'ai une femme qui n'a les yeux et tous ses espoirs rivés sur moi. Aidez-moi.

Roddy 38 ans.

Auteur: ABK Radio