0

Massacres des anglophones: les militaires seraient des milices du pouvoir

Militaires Anglophones Cameroon Acredd Les militaires en patrouilleen zones anglopjhones

Wed, 11 Oct 2017 Source: Brice Nitcheu

Les massacres contre les populations Anglophones ont ete perpetres par des militaires Francophones venus du Sud!

Nous ne cesserons de dire la verite, sans laquelle aucune reconciliation n'est possible au Cameroun. Il y a dans ce pays une bande de voyous en col blanc, qui a decide de tout raser sur son passage pour creer la peur et la terreur, afin d'assurer la survie du regime en pleine deconfiture du dictateur Paul Biya.

C'est ce qui se passe en ce moment dans les regions Anglophones du pays, ou nos freres et soeurs Anglophones continuent d'etre pourchasses, executes sommairement, demembres comme des animaux, sous les yeux des leaders politiques qui critiquent ces atrocites a peine du bout des levres, et d'une partie des Francophones qui se delectent de voir ainsi leurs propres freres et soeurs massacres.

Nous pouvons affirmer que le corps expeditionnaire depeche dans ces regions martyrises pour tuer de sang froid est compose exclusivement de militaires venus du Sud du pays, et qui n'obeit qu'aux ordres d'une hierarchie fortement tribalisee. Une milice radicalisee a ete infilree dans ce corps d'armee, et c'est cette milice, qui s'exprime exclusivement en patois, qui commet tous les crimes.

Aucune armee republicaine ne peut commettre les atrocites que nous voyons dans les regions Anglophones. Meme entre deux etats en guerre, il y a des regles et des limites que la morale refuse de franchir. Ce qui se passe dans ces regions n'est rien d'autre qu'un genocide, perpetre avec un cynisme criminel par une milice tribale fanatisee, qui prefere mettre le feu au pays que de voir Paul Biya perdre son pouvoir

Nous avons observé le meme phenomene en 1992 apres les elections presidentielles, ou la meme milice etait a l'oeuvre dans le Sud, et attaquait et pillait les biens de ceux qu'ils consideraient comme des allogenes. Nous ne pouvons plus nous taire et laisser Paul Biya conduire ce pays vers le chaos Rwandais. Il faut denoncer ces criminels et tous ceux qui les supportent.

Il n'y a qu'une Conference Nationale Souveraine pour panser les plaies laissees par Paul Biya a ce pays.

Auteur: Brice Nitcheu