3

Nécrologie : voici comment la 1ère dame Habiba Ahidjo est morte il y a un an en exil, persécutée par le régime Biya

Necrologie Ahidjo Elle est décédée à Dakar

Thu, 21 Apr 2022 Source: Jorel Jacques Zang

Madame germaine Habiba Ahidjo rendait l'âme à Dakar au Sénégal sans avoir pu réaliser son vœu le plus cher à savoir ramener les restes présidentiels de son défunt époux comme chef de l'état et le premier d'ailleurs du Cameroun et qui a eu le plus grand malheur de laisser le pouvoir de manière prématurée et gratuite.

Celle qui n'a eu de cesse de dire publiquement que la plus grave erreur de son époux sur cette terre en tant que président du Cameroun fut de n'avoir pas su écouter ses conseils en donnant le pouvoir a la personne qu'il ne fallait surtout pas car la jugeant très sournoise et hypocrite ....

c'est donc avec une animosité terrible qu'elle parlait du successeur de son époux qu'elle n'a jamais porte dans son cœur car disait-elle Ahidjo a beaucoup souffert de ce qu'il voyait le Cameroun devenir après son départ alors qu'il avait légué un pays aux caisses bien remplies .

Germaine Ahidjo sera enterrée selon ses dernières volontés auprès de son époux sans présence officielle du Cameroun...même pas l'ombre d'une seule autorité camerounaise exactement comme ce fut le cas pour son président de mari en 1989 ou même le drapeau en berne était inexistant a l'ambassade du Cameroun au Sénégal et ou tout le corps diplomatique accrédité a cette époque au Sénégal était présent sauf celui du Cameroun de l’époque.

En revanche le gouvernement sénégalais qui a toujours plaide pour un retour des restes du premier président du Cameroun comme le chef de l'état qu'il était a pris toutes les mesures nécessaires pour que la défunte puisse être enterrée le plus dignement a cote de la tombe provisoire de son défunt époux ...en attendant que le prochain président du Cameroun puisse rapatrier les restes présidentiels.

Par la suite le président Macky a la suite de ses prédécesseurs s'assure que l' ex-famille présidentielle ne souffre de rien et qu'elle puisse jouir pleinement de son statut particulier.

Auteur: Jorel Jacques Zang