0

Ndip Tambe: la renaissance que personne ne croyait possible

Broos Choque Par Ndip Tambe Robert Ndip Tambe a réussi à conquérir Bektas Kadir et les supporters d’Adana Demispor

Fri, 8 Dec 2017 Source: camerounsports.info

A la fois attachant, à la fois décevant. Quand on le pense sur la bonne pente, il replonge. Quand on le pense finit, il revient. Mais il est comme ça Robert. Depuis 3ans en professionnels, il est en train d’effectuer l’une de ses plus belles saisons. Mais, ni Dieu ni Maître, Tambe reste imprévisible. Né à Buea il y’a 23ans, l’ancien pensionnaire de Njalla Quan de Limbé renait des cendres comme un Phoenix. Depuis son arrivée l’été dernier en Turquie en provenance de la Slovénie, l’ex attaquant du Spartak Trnava enflamme les stades et enfile des buts chaque weekend. « c’est en majeur partie grâce au travail mais aussi à la marque de confiance faite par mon entraineur qui me donne assez de temps pour m’épanouir ».

La vie n’est pas rose à Trnava

Sa première saison professionnelle (2015-2016) est désastreuse, Ndip Tambe n’est pas au niveau. Il reste bien souvent sur le banc, et traîne parfois péniblement sa grande carcasse (1m84) sur le terrain. Frustré, Robert se bat à l’entrainement. Pas de meilleur moyen de s’intégrer dans un collectif. Un bien triste épisode que l’attaquant Camerounais affirme ne pas regretter. Alors au plus bas, Ndip Tambe pense ne jamais voir le bout du tunnel.

Mais la saison (2016-2017), Miroslav Karhan débarque dans la ville rouge et noir. Le nouvel entraineur propulse Robert Ndip Tambe titulaire en pointe de l’attaque, et l’avant-centre le lui rend pas à fond : en 27 sorties il va inscrire 6buts.

Irrégularité Constante

Le joueur connaît alors ses premières sélections nationales, convoqué par Hugo Broos. Une belle surprise pour un joueur pas vraiment flamboyant. Mais heureusement pour lui, il va pouvoir faire partir du groupe et avec son style que seul l’entraineur des Lions maitrisait, ils seront Champion d’Afrique en janvier dernier. Trop souvent en méforme, Ndip Tambe rentre dans le rang. Hugo Broos continue de lui faire confiance, et il est convoqué pour la Coupe des Confédérations en juin dernier du côté de la Russie. La suite, on ne la connaît que trop bien… Un échec total, auquel Tambe prend part. Comme toute l’équipe du Cameroun, à sa décharge, il faudra noter l’irrégularité constante et un carton rouge pris lors du match amical contre la Colombie en Espagne qui lui a couté chère car n’entrant plus sur les papiers de l’entraineur.

La Turquie lui va s’y bien…

Son renouveau, il le doit à Bektas Kadir. L’entraineur turc impose tout de suite ses méthodes strictes et exigeantes. « C’était presque une transformation. Je suis le même joueur, en plus mâture » dit-il de cette expérience dans une interview accordée à «Hurriyet Spor». Arrivé l’été dernier, quelques personnes sont sceptiques, la toile se déchaine contre lui. Un pari audacieux mais qui est réussi pour le troisième meilleur buteur de deuxième division turc avec 7buts en 12matchs. Une occasion pour le joueur de 23ans de reconquérir le cœur des supporters Camerounais en attendant les prochaines échéances. « Je suis fier de mon choix et j’ai un objectif de 15buts cette saison à atteindre ».

Source: camerounsports.info