6
Opinions Fri, 4 Feb 2022

'Nous savions que Yaoundé comptait sur les résultats des Lions pour dissimuler ses crimes'

Après l'élimination des Lions, face désormais aux bilans et sur ce plan, chacun son bilan à faire. Pour Alette Framboise Doumbé Ding, c'est l'heure de rendre compte, après les fêtes, les jouissances et bien avant les jouissances en marge de la CAN, plusieurs crimes économique dont ont doit trouver les auteurs.

Ci-dessous, l'analyse de l'activiste proche du MRC.

---



Nous n'avons pas oublié l'essentiel.

Nous savions que le football n'est qu'un jeu. Qu'il ne développe pas un pays.

Nous savions que le Régime de Yaoundé comptait sur les résultats des lions pour manipuler l'opinion et mieux dissimuler ses "crimes"....

Nous savions qu'il fallait soigner notre communication en envoyant la meilleure image de nous même lors de cette CAN qui charrie les passions. Car on ne contrôle pas les passions par la raison. On contrôle mieux la passion par la passion…

C'est ici qu'il faut saluer le génie de Maurice Kamto que des gens émotifs et pressés n'ont pas compris. La politique exige parfois la tempérance et beaucoup de patience aussi.

Bref , nous savions toutes ces choses et nous avons soutenu sincèrement et ouvertement les lions. En le faisant, nous avons démoli la stratégie de la haine contre l'opposition mise place dans le camp d'en face par des maitres chanteurs spécialistes des faux problèmes.

Maintenant le temps des émotions est passé avec l'élimination des lions. Voici venu le temps de la vérité.

Le football n'est qu'un jeu. Mais l'argent du contribuable n'est pas un jeu.

C'est pourquoi nous exigeons toute la lumière sur les 3mille milliards dédiés à la construction des infrastructures et l'organisation de la Can. Nous exigeons également toute la lumière sur le scandale du covidgate.

En attendant , nous exigeons la libération sans condition de tous les prisonniers politiques détenus arbitrairement dans les prisons lugubres du Cameroun.

Nous n'avons pas oublié l'essentiel.

La lutte continue jusqu'à la fin de la dictature au Cameroun.
Auteur: Arlette Framboise Doumbé Ding