0

Occultisme: voici ce qui lie Paul Biya au '6 novembre'

Prestation Serment Discours Paul Biya Paul Biya, lors de la cérémonie de prestation de serment

Wed, 7 Nov 2018 Source: Bingono Bingono

L ’Ekang, ce Bantu, maîtrise depuis des millénaires qu'il existe, l'astrologie et l'astronomie. Il n’a jamais rien entrepris de sérieux par pur hasard, non ! Il a toujours lu dans la nature, la polysémie des signes que celle- ci lui expose au quotidien.Ainsi, chaque individu avec un tant soit peu de connaissance de la science initiatique s’est toujours constitué un lexique personnel des supports providentiels,soit en termes de dates, soit sur la base d’à posteriori s'étant imposés à lui. Exemple : Le chasseur qui veut réaliser une bonne chasse, une bonne pêche, un ramassage bénéfique ou une cueillette heureuse, sait avec laquelle de ses épouses ou concubines il doit passer la nuit. Le cas échéant, il pourrait bien rentrer bredouille.

LIRE AUSSI: Réélection de Biya: Maurice Kamto franchit la ligne rouge

Le père qui souhaite faire à sa femme féconde un garçon ou une fille,sait quel régime alimentaire il doit respecter : une diététique amère pour un garçon, sucrée pour une fille.

Quant aux voyages de recherche des biens matériels, l’homme et la femme écoutent le chant de certains oiseaux ; ils scrutent la rosée matinale, lisent la morphologie des nuages pour s'engager ou non.

A l’époque des guerres inter- claniques ou inter- tribales, ne succombaient, ou ne rentraient gravement blessés que ceux qui n’avaient pas respecté certains préceptes.Telle était montée la fumée de la case communautaire, telle était assaisonnée ou non le dernier repas avant l'affrontement, se confirmait l'attaque qu'on pouvait aussi différer.

LIRE AUSSI: Récit de Maurice Kamto sur son arrestation et sa mise en résidence surveillée

Si le bon dormeur est toujours celui qui a su se constituer son propre lexique onirique, certaines des choses qu'on voit dans les rêves et les songes étant parfois porteuses de sens et de signification, les mêmes images ne renvoyant pas toujours aux mêmes interprétations chez des rêveurs différents, il est pertinent que des personnes,suffisamment attentives se construisent un parcours de vie où tout apparemment leur réussit, grâce à l’attention qu’elles ont su accorder aux présages, aux augures, aux divers signes qu’expose la nature.

Le bon marcheur est celui qui sait où et comment poser ses pieds avant d'amorcer toute marche.

Pourquoi le 06 novembre ne serait-il pas chez son respectable pratiquant, un signe des augures heureuses... Pourtant, chacun a bel et bien son 06 novembre, mais que parfois, l’on chevauche comme une banale date, d’où des échecs..

Auteur: Bingono Bingono
Related Articles: