12

‘On s'est embrassés puis on l'a fait’ : le choquant témoignage d’une fiancée enceintée par un prêtre

Pretre Enfant La victime Sonia, 30 ans, vit à Bertoua

Thu, 16 Jun 2022 Source: ABK Radio

Je suis Sonia, 30 ans et je vis à Bertoua, Je vis une parfaite relation avec Eric depuis près de 2 ans, comme j'aime l'appeler mon cadeau du ciel, doux, avenant, il sait bien me mettre de l'autre côté. Il est l'homme dont toutes les femmes voudraient avoir.

Un soir après un dîner à l'extérieur, il m'a fait sa demande en mariage, j'ai tout de suite acceptée. Il annonça aussi qu'il veut rapidement se marier avec moi donc nous avons 6 mois pour préparer ça. Le mois d'après nous sommes allés à la paroisse d'à côté afin de savoir comment faire pour qu'on célèbre notre union dans l'église.

Grande était ma surprise lorsqu'on nous présenta au nouveau prêtre : Landry, c’était un ex petit ami de fac que j'ai réellement aimé. Lorsqu'il m'a vu, sa joie était si grande qu'il m'a pris dans ses bras assez longuement par la suite il nous a reçu convenablement ; pendant qu'on parlait, mon fiancé a dû sortir afin de répondre à un coup de fil. Quand il est revenu m, c'était pour dire qu'il ne sera plus des nôtres urgence au bureau

Après cet échange, le père Landry m'a donné rendez-vous dans 1 semaine. Entre temps, mon chéri a dû aller en mission de 3 mois, il m'a dit de poursuivre avec les préparatifs, qu'il m'aidera à distance

La semaine qui suivait, je suis allé voir Landry, qui me dit après la discussion comment je suis toujours aussi belle et très attirante, assez gênante comme situation pourtant pas indifférente fasse à ces compliments. Sentant une envie pas très catholique me submerger, je me suis rapidement levée, il m'a arrêté par le bras et me fit revenir à lui, on s'est embrassés, une chose entraînant une autre : on l'a fait. Ce fut le début d'une relation, car on a repété cet acte encore et encore, et ce même lorsque mon fiancé était de retour.

Après 4 mois de relation avec Landry, des remords ont envahi mon esprit, j'ai décidé du mettre un terme. 2 semaines plus tard, me sentant mal, par instinct j'ai d'abord fais un test de grossesse qui est positif et comme on dit chez nous : il n'y a que la mère qui connaît le vrai père de son enfant... Dans mon cas c'est Landry.

Je me suis rendue chez Landry, afin de lui annoncer la nouvelle, il me dit qu'il s'occupera que de son enfant mais aucune relation avec moi car il ne veut pas quitter le sacerdoce. Choquée j'ai juste dit « ok je comprends».

De retour à la maison, j'ai annoncé la même nouvelle à mon fiancé qui ne m'a pas laisser finir, mais était super content, le lendemain il m'a couvert de cadeaux et depuis c'est pareil jusqu'aujourd'hui. Je n'avais plus la force et le courage de lui dire que cette grossesse n'est pas de lui

Je me marie dans mois de 2 mois, que faire ? J'aime mon chéri, j'ai juste eu un moment de faiblesse, comment faire ? Dire la vérité ou me taire à jamais ? Aidez-moi svp.

Auteur: ABK Radio