0

Papa m’a promis que je pouvais diriger le Cameroun un jour...

Biya Famille Brenda Biya se fait de plus en plus rare sur les réseaux sociaux

Sun, 15 Jul 2018 Source: bamada.net

«Papa m’a promis que je pouvais diriger le Cameroun…» Ces propos viennent d’Anastasie Brenda Biya Eyenga, âgée d’à peine 19 ans. Brenda, pour ceux qui ne savent pas, est la fille du président camerounais Paul Biya, âgé lui de 84 hivernages.

Son père lui a suggéré de ne plus mettre des photos «sexy» sur son compte Instagram, confit un proche de la fille du président camerounais à Times24.info.

LIRE AUSSI: Franck Biya et son amour malsain pour les femmes de ses proches [Retro]

Selon notre source, le chef de l’Etat du Cameroun lui a conseillé de ne plus poster de photos sur lesquelles on la voit en tenues sexy sur son compte Instagram, vu son statut de fille de président. Car «ça ne sert à rien de montrer ces images». Avant d’ajouter : «Brenda, tu es la première fille du Cameroun…». Paroles de papa Biya.

Ces conseils d’un père président à sa fille ont fait leurs effets. Depuis quelque temps, la fille de Chantal Biya ne publie plus des photos sur les réseaux sociaux où elle est en mode sexy, si elle n’exhibe pas son copain.

Brenda Biya est suivie par plus de 3 000 followers sur son compte Instagram ouvert en 2012. Elle y partage publiquement des photos de son quotidien d’étudiante, de sa vie familiale et même ses idées et avis.

LIRE AUSSI: Femmes, sexe, fortune, trafic d’armes: 13 secrets sur le fils adultérin de Biya [Retro]

La presse camerounaise a souvent dévoilé les images de l’adolescente de la famille Biya où on la voit avec son copain en train de s’embrasser.

Désormais, les conseils du père de famille sont en train d’être suivis à la lettre par sa fille, semble-t-il, et Brenda Biya est redevenue sage comme une image.

Alors, la question qui mérite d’être posée est celle-ci : le président Paul Biya est-il sur les pas de l’ex-président du Gabon Omar Bongo dont le fils Ali est devenu président de la République ? Juste une question...

Auteur: bamada.net