0

Paul Biya ‘instrumentalise’ les Lions Indomptables- Maurice Kamto

Coupe Biya Lions Palis Chantal Large Paul Biya ‘instrumentalise’ les Lions Indomptables

Tue, 4 Jul 2017 Source: camer.be

Chers concitoyens, La participation de notre équipe nationale de football, les Lions Indomptables, à la Coupe des Confédérations en Russie et le traitement qui a été réservé aux joueurs de cette équipe par le pouvoir en place après leur contre-performance me donnent l'occasion de m'adresser à vous, sur la gestion des porteurs symboliques de notre identité collective et de notre image sur la scène mondiale.

Ceux qui gouvernent notre pays, le Président de la République en tête, ont développé une approche opportuniste des performances sportives des Camerounais, en vertu de laquelle ils ne s'associent qu'aux victoires. Chaque victoire de notre équipe nationale de football est ainsi une victoire personnelle du Chef de l'Etat. Cette approche, d'un Gouvernement qui essaie de masquer ses échecs sur tous les terrains, notamment économique, social, éducatif, culturel, démocratique par les victoires des sportifs, constitue un mauvais exemple pour l'édification et le réarmement moral des jeunes camerounais.

Aucune Nation n'a jamais connu que des victoires. Ce que l'on attend des sportifs qui portent nos rêves, c'est d'aller au bout d'eux-mêmes, de se surpasser si possible pour ne pas déshonorer le drapeau national.

S'illustrer au prix inestimable de l'effort gagnant comme l'ont fait nos Lions Indomptables au sortir de la CAN 2017 et être accueillis en héros d'une Nation dont ils sont les seuls à lui donner un motif de joie, cela est juste et légitime. Mais que l'on ignore ces mêmes jeunes compatriotes au sortir d'une Coupe des Confédérations manquée, cinq mois seulement après cette victoire miraculeuse à la CAN, comme s'ils avaient trahi la Nation, c'est manquer d'élévation et de sens de préparation de la jeunesse pour des victoires futures.

Le Gouvernement devait leur adresser un message public d'encouragement; c'eût été honorable et davantage constructif pour toute la jeunesse camerounaise, car la gouvernance par l'exigence des résultats immédiats, synonymes des victoires, ne garantit pas les victoires de demain. Elle transmet à la jeunesse le message terrible qu'elle n'a droit à la reconnaissance de la Nation, aux flonflons sans lendemain, qu'en cas de victoire et que seule compte en définitive la gloire de l'instant, du "là là là" comme l'on dit chez nous.

Mes chers compatriotes, supporters des Lions, amateurs du football ou non, rien ne doit entamer notre fierté et notre affection pour nos sportifs - dont les performances de certains sont parfois passées sous silence -, en l'occurrence à l'égard de nos footballeurs qui ont montré à d'autres occasions, à l'instar du regretté Marc Vivien Foé, qu'ils étaient prêts à tout offrir pour que le drapeau tricolore frappé de l'étoile d'or, flotte très haut dans le ciel du monde.

Chers jeunes Lions Indomptables du Cameroun, votre défaite en Coupe des Confédérations est une épreuve pour vous comme pour l'ensemble des Camerounais. Elle ne saurait être une occasion de votre rejet par vos concitoyens à qui vous avez fait tant honneur à d'autres occasions, et pas plus loin qu'en janvier de cette année à Libreville.

Soyez assurés de la considération que de nombreux Camerounais et moi-même vous portons en ce moment de défaite et de peine, car les peines d'aujourd'hui vous fortifieront pour les victoires de demain. Nombreux sont vos compatriotes qui, comme moi, aimeraient faire des selfies à vos côtés en ces moments difficiles, qui reconnaissent que vous êtes et demeurez, dans le domaine qui est le vôtre, la fierté du Cameroun, à l'instar des scientifiques, des artistes, de nos soldats qui risquent leurs vies au quotidien face à Boko Haram, et qui n'attendent pas que faire un usage politique de vos victoires !

Le Président National du MRC

Maurice Kamto

Auteur: camer.be