0

Paul Biya sacrifie le Cameroun pour sauver les entreprises françaises

Biya Macron Elysée Paul Biya et Emmanuel Macron (Image d'archives)

Fri, 8 Jun 2018 Source: Albin Njilo

Dans la stratégie de Macron pour l’Afrique une fois élu, il avait déclaré que son combat serait de renforcer les positions des entreprises françaises en déclin sur le continent.

Il a sans doute été écouté par le Cameroun que l’on croyait avoir fait le pivot vers la Chine et les BRICS .Les entreprises françaises ne se sont jamais sentis aussi puissant au Cameroun.

Alors qu’il y a deux mois Sogea Satom raflait deux gros projets routiers de plus de 100 milliards de FCFA pour les routes Lena-Tibati et Olama Digambo, Razel vient de gagner un marché de 22 milliard de FCFA pour refaire les routes dans la ville de Garoua.

Entre temps, pour se remettre de la concurrence de Dangoté, Cimencam vient d’être autorisé à lancer une deuxième grande cimenterie à Figuil pour près de 40 milliards de FCFA, ce qui lui permettra de Contrôler les régions du grand nord jusqu’au Tchad.

Socapalm a doublé son bénéfice annuel passant de 05 à 10 milliards de FCFA simplement parce que le gouvernement contre l’avis des producteurs d’huile, avait augmenté de 30 % le prix sur le marché sur recommandation du Directeur français de Socapalm.

Un des aliments les plus consommés du Cameroun, le sucre est depuis quelques mois l’exclusivité de Sosucam , qui contrôle désormais tout le marché national de ce produit.

Au mépris des consommateurs, Bolloré qui contrôle le ciel camerounais de la communication avec Canal Sat a mis sur le marché un nouveau décodeur et exige à ses clients d’acheter ce dernier pour la continuité du service au lieu de les remplacer, ceci sous le silence complice du le Mincomerce, ni le mincom.

Qu’est que les clients feront de l’ancien décodeur ?

Bolloré préparerait le lancement de sa chaine TNT qui lui permettront de Controller le ciel, et la terre.

La catastrophe ferroviaire d’Eseka qui devait permettre de remettre en question la concession a produit l’effet inverse, sa position a été renforcée chez Camrail.

Auteur: Albin Njilo