1

Présidentielle 2018: Joshua oshi président? Tout est possible

Joshua Oshi  Sapack Il doit assurer et rassurer les Camerounais qu'ils auront, à moindre coût, l'eau et l’électricité

Thu, 8 Mar 2018 Source: Louis Roger NOUADJE

Il n y a pas de petite victoire en politique. Toutes les victoires comptent. C’est de petites victoires en petites victoires que l'on remporte enfin, la grande victoire. Le candidat du SDF à la présidentielle de 2018 au Cameroun, Joshua Oshi à battue à plate couture aux primaires, son principal challenger, Simon Forbi Nchinda 1021 voix contre 134 sur les 1500 congressistes environ. Une belle victoire qui balise la voie, à d'autres victoires pour le palais de l'unité. Des victoires difficiles, comme faciles, que le candidat du SDF doit remporter en surmontant toutes sortes d'embûches. Des obstacles qu'il faut dégager avec tact. Des embuches qui ont pour nom, l'assurance. Joshua Oshi, le candidat du SDF, doit assurer et rassurer les camerounais qu'il peut, mieux que Biya en 1982, transformer en profondeur le pays. C'est-à-dire, nationaliser toutes les entreprises et les sociétés appartenant à l'État. Remettre en service toutes celles qui ne fonctionnent plus à l'instar de la cellucam.

L'assurance ici étant d'offrir de nombreuses opportunités d'emplois aux camerounais afin qu'en retour qu'ils nourrissent leurs familles. Il lui faut rassurer les camerounais que tous ceux qui ont volé l'argent du peuple ne vont pas seulement être jugés mais ils doivent tout rembourser. Et s'ils ne le font pas, tous leurs biens seront saisis. Bref, que la lutte contre la corruption sera sans pitié. Parmi ces embûches, un autre défi à relever. Rassurer les camerounais qui n'ont plus de revenus pour la plupart, que l'école sera vraiment gratuite. Qu'il n’y aura plus de frais d'inscription à l'université, mais le retour triomphal de la bourse. Le candidat du SDF qui a publiquement annoncé qu'il fera le tour de tous les arrondissements du Cameroun, et ce qui en est, une autre victoire politique, va rassurez les camerounais qu'une fois au palais de l'unité, il fera tout pour réduire à 20 au moins, le nombre de portefeuille ministériel. Et que, ce sont des travailleurs, des bosseurs, des patriotes qui seront nommés. Que les défaillances feront l'objet de sanctions sans complaisance. Le candidat du SDF, qui semble, être porté par la jeunesse, puisqu'il n'a que 50 ans, doit rassurer tous les jeunes diplômés, sans emplois, que la récréation est terminée. Que désormais c'est un diplômé, un emploi.

Dans son discours de campagne, Joshua Oshi doit assurer et rassurer les Camerounais qu'ils auront, à moindre coût, l'eau et l’électricité. Que les coupures intempestives d'eau et de lumière seraient un triste souvenir. Là où il doit, une fois de plus, rassurer les Camerounais, c'est au niveau l'amélioration de la qualité des soins de santé primaires. La santé pour tous, devant être une priorité, voir gratuits. Le second axe prioritaire, c’est la lutte contre la famine. A travers une bonne politique, il devra tout faire pour que chaque citoyen puisse manger à sa faim. Que les tonnes de produits alimentaires cultivés dans l'arrière-pays, atteignent les différents marchés. Sur le plan sportif, il doit arrêter, que la finale de la coupe du Cameroun de football soit désormais disputée dans les chefs-lieux de région. L'objectif ici étant de permettre à nos dix régions de bénéficier de tous les avantages liés à son organisation.

Auteur: Louis Roger NOUADJE