1

Présidentielle 2018: les Camerounais très remontés contre Maurice Kamto

Kamto Programme Maurice Kamto a été investi candidat du MRC

Tue, 8 May 2018 Source: Robertmessi.fr

Ils déplorent le refus de Maurice Kamto de participer à la coalition de l'opposition contre le pouvoir en place.

Pousse par son ego sans limite, par une ambition démesurée du pouvoir, par cette soif incontrôlable du pouvoir qui l'a déjà pousse à démissionner du gouvernement, cet ancien ministre de Paul Biya ne s'arrêtera sans doute pas en aussi bon chemin. Sans même daigner attendre que l'élection présidentielle ait lieu, il se drape désormais dans le manteau de Chef de l'Etat, défiant Paul Biya dans les media et allant même jusqu'à réclamer un débat télévise avec Paul Biya pendant que ses laudateurs dans les media sociaux tournaient en dérision la Première Dame.

Je voudrais ici rappeler à Monsieur Kamto que l'élection présidentielle n'est pas une course de vitesse. C’est une course de fond et comme tout marathon il faut y aller à la bonne vitesse pour avoir une quelconque chance de terminer en tête. Qui veut aller loin doit savoir ménager sa monture.

LIRE AUSSI:Crise anglophone : un ambazonien menace Maurice Kamto

Comment croire qu'on pourra être Président de la république quand on n'est même pas capable de construire une coalition autour de sa personne ou de son parti? Comment peut-on penser battre la formidable magie à gagner les élections qu'est le RDPC qui en plus est en coalition avec d'autres partis comme l'UNDP en comptant uniquement sur son charisme personnel et la seule force des militants de son propre parti?

Non Monsieur Kamto vous ne pouvez pas gagner en décidant d'y aller tout seul. Arithmétiquement et politiquement c'est impossible. Même la carte électorale ne plaide pas en votre faveur! Qui vous soutient dans le pays profond? Le Centre et le Sud sont-ils derrière vous? Non! Le Grand Nord? Encore moins! C’est vrai que vous faites l'unanimité sur les réseaux sociaux mais la réalité du pays est toute différente et vous allez sans aucun doute vous en apercevoir dans les prochaines semaines ou les prochains mois au travers de nombreuses défections que vous subirez dans vos rangs.

LIRE AUSSI:MRC: étranges confidences d’un membre fondateur du parti sur Kamto

Je vous conseillerais par ailleurs a vous préparer d’ores et déjà à faire la lumière sur toutes ces rumeurs de détournements de marches publics de 14 milliards qui risquent fort bien de dérailler votre candidature a la présidentielle si le TCS venait à être saisi de votre dossier. Vous avez droit bien sûr comme tout citoyen camerounais au bénéfice de la présomption d'innocence mais en même temps vous ne sauriez être au-dessus de la justice et le fait d'être candidat à la présidentielle ne devrait pas vous soustraire de l'obligation de rendre des comptes.

Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux SE Monsieur Laurent Esso est ici interpelle pour examiner impartialement votre dossier! Que la Justice suive son cours!

Auteur: Robertmessi.fr