0

Qui veut prendre la place de Ni John Fru Ndi au SDF?

19328 John Fru Ndi Sdf 009 354 Ns 600 Ni John Fru Ndi, Président du SDF

Thu, 21 Jul 2016 Source: Liliane J. NDANGUE

D’après le quotidien Le Jour édition du 20 juillet 2016, le Social Democratic Front (SDF) prépare en ce moment un congrès extraordinaire. L’objectif de ce congrès est de «désigner un éventuel remplaçant du Chairman lors des prochaines élections Présidentielles», écrit le journal.

Celui-ci rapporte que même si la question d’une possible Présidentielle anticipée n’a pas encore été tranchée par le Chef de l’Etat, toutefois, au sein de ce parti politique, «des candidats tirent déjà des ficelles dans l’ombre pour s’assurer un positionnement» à la tête du principal parti de l'opposition camerounaise.

A l’heure actuelle, le temps est à la campagne médiatique juste quelques semaines après les opérations de renouvellement des organes du SDF qualifiées de «mouvementées» dans la Région du Littoral.

Dans son édition du 14 juillet dernier notre confrère The Guardian Post révélait qu’en vue de la Présidentielle de 2018, «des négociations sont en cours entre le Chairman et un groupe de sages du SDF afin de choisir le vice-président Joshua Osih comme candidat». A en croire une source de ce journal, pour son dynamisme, sa jeunesse et son charisme, un comité des sages du parti a décidé de miser sur le Député du Wouri-Centre. «Son charisme et son ingéniosité constituent également de «solides qualités» avancées», écrit Le Jour.

En date du 16 juillet dernier Ni John Fru Ndi qui a été joint au téléphone par Le Jour a dit être au courant du congrès ci-dessus mentionné et ne pas connaître l’existence du comité suscité au sein de son parti. «Avez-vous appelé Joshua Osih ? Appelez-le et demander lui ce qui se passe», a-t-il martelé. Lui aussi joint au téléphone samedi dernier, le vice-président du SDF a indiqué qu’il «ne commente pas les commentaires. Vous voulez que je vous dise quoi ? Quand la position sera officielle, vous serez informés».

Auteur: Liliane J. NDANGUE