0
Opinions Wed, 30 Sep 2020

Révélations d'un cadre du MINDEF sur l'exécution du marché de la route Mora- Dabanga- Kousseri

Dans le cadre du projet de la route Mora-Dabanga-Kousseri, le maître d’ouvrage est le MINTP et l’agence d’exécution le génie militaire. Un cadre de collaboration entre le Mintp et le Mindef.

Malheureusement les procédures mises en place dans le cadre de ce projet ont été très lourdes et ne permettent pas la fluidité du processus de mise en place des moyens pour l’exécution.

Par ailleurs, les dispositifs de contrôle qui vont de la direction du projet, les 2 missions de contrôle, le labogenie, l’ONG Ridev et le third party monitoring, ne permettent pas au dispositif de fonctionner.

Par ailleurs contrairement aux autres projets routiers ou des moyens sont donnés et l’entreprise est jugée au résultat, ici, l’organe d’exécution ne reçoit que les moyens pour son fonctionnement propre, tous les autres intrants sont payés directement aux prestataires.

Malheureusement dans cette zone en guerre les engagements de ceux ci ne sont pas tenus; d’où la non atteinte des résultats.

Par la suite des entreprises privées ont obtenu des sous traitances de certains tronçons; malheureusement les conditions difficiles du site sont un frein. La solution c’est de mettre les moyens à la disposition du génie et le juger au résultat.

Par ailleurs concernant la clôture du programme, ça été à l’initiative de la banque mondiale car ce programme date de plus de 12ans. Il est question pour eux restructurer le programme et rechercher les moyens complémentaires d’ici janvier.

Toutes fois si le processus n’est pas fluidifié, les résultats ne seront pas atteints. Mettre les moyens à la disposition du génie et les juger au résultat.
Auteur: BORIS BERTOLT