0
MenuWallOpinions
Articles

Scandale: troublantes révélations d'un ancien cuisinier du sérail

Wed, 3 Jun 2020 Source: Boris Bertolt

“Moi c'est Mvomo Bada Marco Consty . J'ai été licencié abusivement par le DG de la société Neptune OIL SA à Douala. J'étais son cuisinier.

Il m’a licencié officiellement pour le non respect et l'application des règles de mon contrat. J’ai formulé à plusieurs reprises des requêtes de revendications qui aujourd'hui m'ont conduit directement à un licenciement.

La directrice de ressources humaines m'a fait savoir discrètement que le DG dit que jai des comportements des syndicalistes et que je peux amener d'autres employés à la révolte mieux m'écarter .Curieusement on me tend une lettre de licenciement pour faute grave selon eux motif (retard répétitif). Sans mis à pied, sans blâmes. Une seule demande d'explication adressée mon collègue et moi pour avoir arrivé à 7h au travail au lieu de 6 h 30 pourtant nous avons quitté le travail à la veille à 2h.

Je travaillais de 6 h 30 à minuit parfois plus les heures supplémentaires jamais payées.

Pourtant mon contrat indique clairement que mes horaires de travail sont ceux de la convention du droit de travail au Cameroun dont 8 h mais jamais appliquées.

Je suis allée à l'inspection du travail pour revendiquer mes droits à hauteur de près de 2500000f sans suite. J'étais obligé de prendre un avocat qui a demandé le procès verbal de non conciliation pour le parquet.

Non seulement qu'il a confisqué mes droits j'ai également subi des menaces et intimidations de toutes sortes parce j'ai refusé d'aller habiter à proximité de chez lui après m'avoir donné 1440000 espace sans d'écharge pour me flatter à céder aux conditions de secte et homosexualité. Depuis donc ce refus tout à tourné au vinaigre.

Ce Mr m'a fait démissionné de mon travail pour ses services. C’est au troisième mois que j'ai vu mon contrat à l'essai entre temps il me donnait en mains levées 50000 f par semaine pour mon taxi, en me promettant tout le meilleur possible dans mon contrat.

Et c'est au troisième mois après plusieurs requêtes qu'on me présente ce contrat à l'essai où curieusement l'intitulé de mon poste est Agent polyvalent pourtant j'avais postulé comme hôtelier Restaurateur cuisinier.

Plusieurs fois il racontait que ses moyens lui donnent le pouvoir de corrumpre n’importe qui et qu’aucun employé ne peut lui résister en cas de litiges et qu’il te chasse sans indemnité et sans être influencé.”

Journaliste: Boris Bertolt

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.