0

Sommet Afrique-France: une 'tentative de corruption de la jeunesse africaine', selon Beyala

Sommet Afrique France Beyala Calixthe Beyala dénonce une tentative de corruption de la jeunesse

Sat, 9 Oct 2021 Source: Calixthe Beyala

La romancière Franco-camerounaise Calixthe Beyala ne partage pas l'enthousiasme des intellectuels africains par rapport au sommet Afrique-France organisé hier vendredi 8 octobre en France. Pour Mme Beyala, ce sommet est une "tentative de corruption de la jeunesse africaine par Macron".

La rédaction de CamerounWeb vous propose la tribune de Beyala.

---



"Mes chers amis, Macron, le président sans enfant a essayé de corrompre la jeunesse africaine avec l'aide de quelques affamés d'origine africaine, notamment un professeur sans chaire qui s'en est allé quémander sa pitance.

Il a bien joué son rôle le proxénète ! Il a amené de la chair fraiche à Macron. Les jeunes africains - en réalité des noirs français - se sont vendus sans se livrer. Ils lui ont dit avec cette insolence propre aux noirs de France : " Laissez-nous tranquille !

Que les soldats français quittent notre continent ! Prenez votre CFA et fichez nous la paix !

Cette insolence de la jeunesse noire a choqué les bons blancs ! Ils en chialaient sur les chaînes officielles. Ils étaient si outrés qu'ils hurlaient dans les médias : " Mais qui sont ces gens pour oser parler ainsi à un président français ?"

Et c'était jouissif de voir Macron ridiculisé par des gamins ! On voyait à leurs yeux qu'ils le méprisaient ! Ils ont mis avec dédain la France à sa place historique !

Le corrupteur Macron ne s'y attendait pas. Il riait vert orangé. Quant au pornographe organisateur de cette sale orgie, il s'était recroquevillé sur lui-même, honteux, ne pipant mot.

Oui échec et mât !

La montagne a accouché d'un refus catégorique des africains de voir la France traîner ses guêtres en Afrique !

J'espère que La France a enfin compris qu'il n'y a plus rien à faire sur le continent africain, qu'il est temps de plier bagage. Depuis le temps que nous le lui disons !"

Auteur: Calixthe Beyala