0

Voici le texte à l’origine de la suspension du compte de Vincent-Sosthène

Soutane Un texte émouvant

Thu, 6 Jul 2017 Source: actucameroun.com

Écoutez ceci, peuples du Cameroun, dans vos âges, jeunes et moins jeunes, vieillards hommes et femmes valides! Prêtez l'oreille, vous tous, habitants du Cameroun ! Rien de pareil est-il arrivé de votre temps, Ou du temps de vos pères ?

Racontez-le à vos enfants, Et que vos enfants le racontent à leurs enfants, Et leurs enfants à la génération qui suivra !

Ce que dit le procureur Jean Fils Ntamack nous invite à regarder les pieds de Jean Marie Benoit Bala. Les crabes, les poissons de la Sanaga ont refusé de les dévorer afin justement que nous puissions témoigner. Mgr Jean-Marie Benoit était assez vous pour ne plus savoir comment mettre ses sandales.

Réveillez-vous, Cop Monde, orphelins et veuves, visiteurs de la dernière heure, ivrognes et lucides, pleurez ! Vous tous, buveurs de vin, hommes et femmes sages gémissez, Parce que votre intelligence est insultée dans le sang d'un innocent.

Car les puissants disent leur justice bien aveugle, elle macère les plus pauvres, les gueux, les sans-voix et épargne les puissants, les assassins, ceux que nous connaissons. Elle a des dents de lion, Les mâchoires de lionne et se nourrit du sang des innocents et des plus faibles.

Le lion a dévasté ma vigne ; Il a mis en morceaux mon figuier, Il l'a dépouillé, abattu ; Les rameaux de la vigne ont blanchi.

Lamente-toi, comme la vierge qui se revêt d'un sac Pour pleurer l'ami de sa jeunesse !

Offrandes et libations disparaissent de la maison de l'Éternel ; Les sacrificateurs, serviteurs de l'Éternel, sont dans le deuil.

Les champs sont ravagés, La terre est attristée ; Car les champs de manioc, de maïs et de blés sont détruits, Le moût est tari, l'huile est desséchée. Les laboureurs sont consternés, les pécheurs gémissent,

A cause des eaux boueuses mais silencieuses de la Sanaga. Les filets sont vide,et ce qu'il ramène pue la mort.

Ce que nous avons à manger, le papayer comme le palmier à huile, l'avocatier comme le manguier sont confus. Tous les arbres des champs sont flétris... La joie a cessé parmi les fils de l'homme en terre camerounaise terre où coule le sang d'un nouveau martyr Jean Marie Benoit Bala !

Auteur: actucameroun.com