1
MenuInfos
Santé

Témoignage d’un jeune sur les détournements de fonds dans la lutte contre la Covid-19 à Douala

Thu, 13 Aug 2020 Source: www.camerounweb.com

C'est un témoignage recueilli par le lanceur d'alertes Boris Bertolt.

Je suis un jeune camerounais de 26 ans ayant travaillé au centre d'appels pour la riposte contre le corona virus dans la région du littoral du mois de Avril 2020 à juillet 2020.

L'accord de travail était que nous devions être payé à hauteur de 15.000 frs par jour, soit 105.000 frs par semaine puisque nous travaillions 7j/7, d’abord à la délégation régionale de la santé pour le littoral puis à l'hôpital de district de Nylon.

Le problème est que, après 1,2 et 3 semaine de travail, nous n'avions pas perçus de salaire, après réclamations et plaintes auprès de la hiérarchie, nous avons juste eu des promesses...la semaine qui suivait était celle qui coïncidait avec la visite du secrétaire à la santé Mr Halim Ayatou à l'hôpital de Deido, c'était prévu un jeudi.

Mardi donc de la même semaine, la paie est arrivée mais au lieu de 3 semaines nous n'avons été payes que 2 semaines soit 210.000frs.

Apres cette paie, mes collègues et moi avons fait 7 semaines sans salaire...quand l'argent est finalement venu, nous n'avons été payés que 75.000 frs, les chefs nous disant que c'est le nouveau tarif et que l'argent des semaines passées ne serait plus reversé...

Voilà l'injustice que nous jeunes camerounais subissons, je ne sais pas si Mr le ministre de la santé est au courant de ces pratiques. Ce n’est pas juste. C’est très malhonnête”.

Mon commentaire: Les camerounais doivent apprendre à respecter les contrats et respecter ceux qui travaillent pour eux. Ces gens ont risqué leurs vies pour sauver des vies. Et des centaines de milliards fcfa ont été prévu dans la lutte contre le COVID 19. Il faut payer ces gens.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Related Articles: