0

Des journalistes en danger de mort

Logo De La FIPCAM.jpegLogo de la FIPCAM

Fri, 4 Nov 2016 Source: Paul GODART

Le réseau des journalistes de la presse internationale « REJOPI» tient à la connaissance de l’opinion internationale que le journaliste ‘Jean de Dieu NGUEMALEU’,qui a réalisé une enquête sur les fraudes et infractions commises par la société forestière italienne FIPCAM sur l’économie camerounaise et son peuple entérinée par un article de presse intitulé « Qui et pourquoi veut-on tuer le journaliste Nestor Nga Etoga », lien………………publié sur le site d’informations en ligne www.alwihdainfo.com , subit depuis le jour de sa publication, des menaces de mort et des insultes à partir des appels téléphoniques dont les numéros +237 699 660 620,+237 699 025 282,+237 696 486 872,+237 222 307 001, +237 699 689 167, +237 675 120 309,+237 696 130 114 ont été relevés et sont entrain de faire l’objet d’une identification afin que les contrevenants répondent de leurs actes.

Le RAJOPI lui réitère son soutien indéfectible et appelle la presse internationale à relayer à travers le monde entier les oppressions que subissent les journalistes dans l’exercice de leur métier.

Paul GODART

Secrétaire Général

RAJOPI

Source: Paul GODART