0

15 nouveaux cas de rougeole détectés au Cameroun

Cas De Rougeole Image 5 décès ont déjà été enregistrés

Tue, 1 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

5 décès ont déjà été enregistrés

Les districts de santé de Yoko, Ntui et Bafia sont les plus touchés

Une campagne de vaccination va se déployer

Selon le Programme élargi de vaccination (PEV), 5 décès ont déjà été enregistrés. Les districts de santé de Yoko, Ntui et Bafia sont les plus touchés. C’est d’ailleurs dans des structures hospitalières de ces unités administratives qu’une campagne de vaccination va se déployer dès le 2 mars. « Cette campagne vise les enfants âgés de 6 mois à 9 ans », précise le PEV.

Un nouveau décompte de l’Observatoire national de santé publique (ONSP) fait état de 15 nouveaux cas de rougeole détectés à travers le pays. Ceux-ci viennent s’ajouter aux 64 cas détectés une semaine plus tôt pour un total de 79 malades identifiés dans au moins 27 districts de santé.

D’autres districts de santé sont également touchés. C’est le cas de Kribi, Ambam, Sangmélima, Batouri, Bankim, Foumba, etc.

En rappel, en juin 2021, plus de 200 cas ont été enregistrés dans sept régions avec plus de 1300 cas suspects.

En 2020 au Cameroun, selon le Programme élargi de vaccination (PEV), l’épidémie de rougeole avait déjà atteint près de 3000 personnes et touche 78 districts de santé dans huit des dix régions du pays.

Quatre décès enregistrés à Kribi, deux à Gashiga et autant à Kolofata, un respectivement à Betaré-Oya, Awae et Ngaoundal. Le constat est alarmant. La rougeole gagne du terrain au moment où toute l’attention est consacrée au Covid-19. D’après le dernier rapport du Programme élargi de vaccination, la situation épidémiologique de la rougeole fait état d’une augmentation constante des cas et de districts de santé en épidémie.

Environ 3000 cas de rougeole notifiés pour 1 224 confirmés, et déjà 78 districts de santé sur les 180 que compte le Cameroun touchés dans huit régions (Adamaoua, Centre, Est, Extrême-Nord, Littoral, Nord, Ouest et Sud).

Cette hausse se justifie selon le Programme élargi de vaccination, par le fait que les enfants ne sont pas suffisamment vaccinés. En effet, 50 % des cas sont des enfants de 9 à 59 mois tandis que 74 % des cas confirmés ne sont pas vaccinés. La survenue du Covid-19 a mis à mal les activités de surveillance et de vaccination.

Les équipes disponibles sont plutôt engagées dans la riposte au Covid-19 et ne remontent pas les données au niveau requis. Plus grave, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a momentanément suspendu depuis le 26 mars 2020, la vaccination contre toutes les autres maladies, telles que la fièvre jaune, la diphtérie ou la rougeole. L’OMS considère que la distanciation sociale nécessaire à l’endiguement du Covid-19 est incompatible avec la distribution des vaccins dans les villages.

La rougeole est dix fois plus contagieuse que le Covid-19, et se répand comme une traînée de poudre. Les autorités sanitaires doivent agir vite pour freiner la propagation de cette épidémie oubliée à cause du Covid-19, au risque d’être confrontées concomitamment à la gestion de deux crises sanitaires.

Source: www.camerounweb.com