0

CAN 2022 : comment le personnel de Santé a aidé les supporters à frauder le pass sanitaire

Passe Sanitaire Covid.png Le document a fait l’objet de trafic autour des stades

Fri, 4 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

Le document a fait l’objet de trafic autour des stades

On se procurait ce Pass en déboursant entre 500 et 2000 FCFA

Le Pass sanitaire a été offert aux supporters pour certains matchs

Au Centre national des opérations des urgences de santé publique de Yaoundé (CCOUSP), chargé de la délivrance du Pass sanitaire, les responsables contactés confirment que le pass sanitaire était vendu ou distribué pendant la CAN. Le Pr Yap Boum, chef Section des Opérations au CCOUSP affirme qu’il était en effet vendu « en fonction des matchs et des personnes que nous avons interpellées ». Cet épidémiologiste ne reconnaît d’ailleurs que le Pass sanitaire « a été mis à l’épreuve durant cette compétition ».

De sources concordantes, ce document a fait l’objet de trafic autour des stades. Des personnes non vaccinées et n’ayant pas subi des tests covid, affirment s’être procurées ce Pass en déboursant des sommes comprises entre 500 et 2000 FCFA pendant certains matchs à Yaoundé. Pour le match opposant le Cameroun au Comores par exemple, le Pass sanitaire a été purement et simplement offert aux supporters. « Quand vous arriviez à la hauteur de l’une des dames, elle vous disait : “Ton nom”. Si c’est Atangana, vous le lui communiquez et elle écrivait. Puis, elle coupait le Pass, vous le remettait et disait : “Au suivant”. Et c’était ainsi avec tout le monde qui en voulait », relate Angeline, enseignante dans un collège privé à Yaoundé.

« Les arrivées tardives des populations au stade sans Pass sanitaire ont également été un challenge majeur pour son contrôle. Nos équipes ont d’ailleurs été vandalisées au stade d’Olembe par des badauds pressés qui voulaient le Pass sanitaire sans toutefois être dépistés », regrette le Pr Yap Boum.

D’après nos sources, la surveillance effectuée sur les différents sites dont les abords des stades, a permis d’appréhender des personnes vendant le Pass sanitaire et de faux résultats de tests de laboratoires. Des investigations approfondies révèlent que des personnels de santé étaient impliqués « de manière directe et indirecte dans cette activité », fait savoir le Pr Yap Boum. « La procédure est en cours et est suivie afin que de tels actes ne puissent plus se reproduire », poursuit le Chef section des opérations.

Dans sa circulaire du 7 janvier 2022 relative à la délivrance des carnets et certificats de vaccination contre le Covid-19, Manaouda Malachie avait annoncé que des investigations sont en cours par des services expérimentés « afin de traquer » ces « responsables de santé en perte d’éthique et de déontologie professionnelle ».

Source: www.camerounweb.com