0

Chefferie de Balengou : voici les consignes que Paul Atanga Nji a données au gouverneur

Atanga Nji Bangate Le nouveau roi devait être désigné

Sun, 13 Feb 2022 Source: www.camerounweb.com

La palabre s’est tenue ce jour

Le nouveau roi devait être désigné

Le gouverneur de la région de l’Ouest était présent

La succession à la chefferie de Balengou n’a pas encore dit son dernier mot. Après la dénonciation des violations flagrantes des us et coutumes ancestrales, dans le processus d’arrestation et d’intronisation du Chef Balengou, faite par le Chef Supérieur Bangangté, SM Nji Monluh Seidou Pokam, le Ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji, visiblement remonté, demande au Gouverneur de la région de l'Ouest, Awa Fonka Augustine, de présider personnellement, ce dimanche 13 février 2022 à Bangangté, la grande réunion d'échanges et concertation, avec les 13 monarques du Ndé, les élites et forces vives des localités concernées par ces opérations, notamment, les chefs supérieurs des groupements Batcha, Baleng et Bandjoun.

Tout ceci, dans le but de corriger les différents manquements graves, relevés par le chef supérieur Bangangté, SM Nji Monluh Seidou Pokam, dans le processus qui avait été piloté par le préfet du Ndé, et qui avait dangereusement menacé la paix sociale, le vivre ensemble et les relations séculaires qui ont toujours existées entre ces deux peuples frères, Bangangté et Balengou.

Vivement que cette grave violation du pacte historique qui régit le processus d'arrestation et d'intronisation des rois Bangangté et Balengou réciproquement, soit définitivement réparé par Monsieur le Gouverneur, qui portera certainement une attestation assez particulière sur les archives consacrées en la matière.

Il y a quelques jours le Ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji, demandait au Préfet du Ndé, Ernest Ewango Budu, de reprendre à nouveau ces consultations dans le strict respect de la réglementation en vigueur et conformément aux traditions, us et Coutumes spécifiquement reconnus dans les chefferies du département du Ndé.Une décision fortement saluée par les fils et filles du Ndé en général, et particulièrement ceux de Balengou et Bangangté, qui étaient déjà très inquiets, face aux résolutions irréversibles du monarque Bangangté.

Afin de réparer cette irrégularité, qui mettait déjà en péril la cohésion sociale entre ces deux communautés sœurs, liées par des pactes historiques, le Préfet du Ndé, Ernest Ewango Budu, est sommé par sa hiérarchie, de faire respecter la réglementation en vigueur, suivant les us et coutumes Balengou. Et le compte rendu de ces diligences dont l’urgence est signalée, doit être envoyé au ministre Paul Atanga Nji, qui entend y veiller personnellement.

Source: www.camerounweb.com