0

Conseil régional du Sud : révélations sur scandale des soixante millions pour l’achat des rideaux

Conseil Regional Sud Developpement Camerounweb Sud-Ebolowa

Fri, 21 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

Le sujet fait le tour des réseaux sociaux

L’institution a mobilisé 60 millions pour l’achat des rideaux

On soupçonne le conseil de détournement

L’Avis d’appel d’offre national fait foi. Dans le journal des marchés publics, un Avis d’Appel d’Offre National a été ouvert en procédure d’urgence n°000009/AONO/RS/CRS/CIPM/2021 du 6/12/2021 relatif à la fourniture et l’installation des Rideaux dans les Bureaux du Conseil Régional du Sud, d’un montant de 59 987 812 FCFA, paru dans le Journal des Marchés Publics de l’ARMP du 13 janvier 2022.

Aussitôt publié, l’avis d’appel d’offres a suscité des remous dans les réseaux sociaux.

« Le conseil Régional s’offre t-il de simples rideaux à 60 millions de FCFA ? », se demande plusieurs journalistes dans la région du Sud. Puisque la question semble trouver la réponse à travers le document publié, plusieurs observateurs indiquent déjà qu’ il s’agit tout simplement de la prévarication de la fortune public, en lieu et place d’un fallacieux prétexte d’achats des rideaux, pour revêtir les différents bureaux qu’abrite l’immeuble siège du Conseil Régional du Sud. « Jusqu’à 60 millions… Allez tromper les bagyelli (les pygmées Ndlr) ». S’indignent-ils.

Les débats vont dans tous les sens au point de provoquer la publication d’un « communiqué de presse – mise au point », signé du directeur de la communication, Magloire OBAM. « Le Conseil Régional du Sud s’indigne contre cette Cabale gratuite aux fins inavouées et tient à rappeler à toutes fins utiles, que cette jeune Collectivité Territoriale Décentralisée a voté le 11 juin 2021 son tout premier Budget annuel équilibré en recettes et dépenses à 3 milliards de FCFA provenant de la seule dotation de l’Etat pour l’installation du Conseil Régional du Sud au titre de l’année 2021… Dans un immeuble de plus d’une soixantaine de pièces abritant le siège d’une Institution sérieuse et prestigieuse comme le Conseil Régional du Sud, doit-on y mettre des rideaux de la friperie ? A-t-on perdu de vu, qu’un marché public d’environ 50 millions de FCFA, l’Etat prélève au moins 10 millions de FCFA pour les taxes ?, lit-on sur ce communiqué qui au lieu de calmer les ardeurs vient plutôt mettre le feu aux poudres.

Le communiqué à polémique ajoute que le reliquat qui tournerait autour de 40 millions prévoit aussi la marge bénéficiaire régulière du prestataire et que reste-t-il réellement pour la prestation qui entraine en plus, quelques travaux supplémentaires de raccords en maçonnerie et peinture pour les murs ainsi perforés, clairement présentés dans la pièce n° 5 du dossier d’appel d’offre ? ». Ecrit-il.

Source: www.camerounweb.com