1

Explosion d'une bombe au marché de l'OCI à Great Soppo de Buea

Explosion Bombe Marche Buea Camerounweb Pour l'heure aucune perte en vies humaines n'est à déplorer

Mon, 6 Dec 2021 Source: www.camerounweb.com

• L'explosion a eu lieu ce lundi matin

• Les forces de sécurité essayent de désamorcer une deuxième bombe

• Pour l'heure aucune perte en vies humaines n'est à déplorer


C'est la panique générale ce lundi matin au marché de l'OCI à Great Soppo de Buea, dans la région du Sud-Ouest.

Selon les informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb, le lieu a été visé par des engins explosifs improvisés.

En effet, une bombe a explosé tôt ce matin dans ledit marché, mettant la population dans la panique. Les forces de sécurité se sont rapidement rendues sur les lieux et essayent de désamorcer une deuxième bombe qui n'a pas pu exploser.

Pour l'heure aucune perte en vies humaines n'est à déplorer.

Il faut souligner que ce marché s'anime tous les lundis, contrairement aux instructions des combattants sécessionnistes qui ont interdit toute activité dans les deux régions anglophones tous les lundis.

EXPLOSION A BAMENDA: 4 CIVILS ET 2 POLICIERS BLESSES

Selon des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb les faits se sont déroulés à Bamenda, non loin du lieu appelé Brasserie Junction.

Le premiers constat après explosion de l'engin est qu'il a été dissimulé à l'intérieur d'un kiosque et actionné à la présence des policiers.

4 civils dont le propriétaire du kiosque et 2 policiers ont été blessés lors de la déflagration et conduits aux urgences.

Ce n'est pas la seule explosion que le Cameroun a connu dans la journée de mercredi 10 novembre 2021. Un autre engin explosif a détonné dans un amphithéâtre de l'Université de Buea, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, touchée par le conflit.

L’on signale des blessés parmi les étudiants. Il est difficile d’établir à l’heure actuelle un bilan de cette explosion. Il s’agit de toute évidence d’un attentat à la bombe, comme l’on a connu ces derniers jours.

Déjà, un engin explosif improvisé avait explosé ce lundi dans la dans la même ville, coutant la vie à un chauffeur de taxi, selon la police. Buea Ghost Fighters, un groupe séparatiste armé a revendiqué l'explosion qui s'est produite dans la ville de Buea, chef-lieu de la région.

Un combattant séparatiste déguisé en passager a arrêté un taxi puis a lâché le dispositif explosif dans le véhicule qui a explosé et tué le chauffeur de taxi identifié comme étant Feugang Baude-Laire. Un policier sur les lieux a déclaré que l'explosion, qui a également fait courir les passants, était inhabituelle dans la ville relativement paisible. "Ce genre d'attaque est très rare à Buea", a-t-il dit

Source: www.camerounweb.com