0

Le Cameroun organise des campagnes gratuites du sein et du Col de l’utérus

Cancer Sein Les cancers du sein et du col de l’utérus sont les plus fréquents

Wed, 2 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

Réduire de 10% la morbidité et la mortalité dues au cancer d’ici 2024

Le Chracerh lance une « vaste » campagne gratuite de dépistage

Les cancers du sein et du col de l’utérus sont les plus fréquents

Cette campagne s’inscrit dans la volonté du gouvernement de réduire de 10 % au moins, la morbidité et la mortalité due au cancer d’ici 2024, selon l’objectif décliné dans le Plan stratégique national de prévention et de lutte contre le cancer. Adopté le 28 juin 2020, ce plan se veut un document d’aide à la préparation et à la décision en vue de faire reculer cette maladie au Cameroun, la priorité allant à la prévention et au dépistage pour éviter de nouveaux cas.

Pour mieux dépister ces maladies, le Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh) lance ce 28 février 2022 une « vaste » campagne gratuite de dépistage. Celle-ci est organisée jusqu’au 7 mars prochain, à l’occasion de la Journée internationale de la femme (JIF). Elle concerne « toutes les femmes de plus de 25 ans », indique, dans un communiqué, Pr Jean Marie Kasia, administrateur directeur général du Chracerh.

Au Cameroun, les cancers du sein et du col de l’utérus sont les plus fréquents et les plus mortels. Le premier est à l’origine du décès de 2 108 femmes en 2020. Pourtant, c’est l’une des maladies qui se soigne le mieux quand elle est diagnostiquée à temps. Le second a tué 1 787 femmes la même année, selon les dernières estimations du fardeau mondial du cancer (Globocan 2020) publiées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L’incidence annuelle serait de 15 mille nouveaux cas et la prévalence est estimée à 25 mille malades. Le registre du cancer de Yaoundé estime l’incidence ajustée selon l’âge à 107 nouveaux cas pour 100 000 habitants (45 hommes/62 femmes). Les formes les plus répandues de manière générale sont le cancer du sein (18,5%), le cancer du col de l’utérus (13,8%), les lymphomes malins (11,9%), le cancer de la prostate (7,3%), le sarcome de Kaposi (6,9%), le cancer du foie (2,9%) et le cancer colorectal (2,9%). Les lymphomes constituent la forme la plus fréquente chez les enfants. L’âge moyen des patients au diagnostic est de 44,8 ans. Plus de 80% des cas sont diagnostiqués à un stade avancé de la maladie et la plupart décèdent dans les 12 mois qui suivent le diagnostic.

Source: www.camerounweb.com