0

Maroua : une femme de 34 ans blessée dans un accident de circulation

Accident Mortel Lors D Une Collision Entre 2 Vehicules Sur La Nationale N3 Camerounweb.jpeg La jeune femme a été évacuée aux urgences

Sun, 13 Feb 2022 Source: www.camerounweb.com

L’accident s’est produit hier samedi

Un véhicule a dérapé

La femme blessée est hospitalisée

Plus de peur que de mal. La ville de Maroua dans la région de l’Extrême-Nord est passée à côté d’un drame. Selon les services des sapeurs-pompiers, « samedi, 12 février 2022 aux environs de 10h30, les secours de la 401e Compagnie d'Incendie de Maroua ont été alertés pour un véhicule de tourisme ayant dérapé sur l'axe Maroua- Mindif. Le bilan fait état d'une jeune femme âgée de 34 ans environ, blessée. Les autres personnes impliquées ont quitté les lieux avant l'arrivée des secours. La jeune femme a été évacuée aux urgences de l'hôpital régional de Maroua », apprend-on d’un communiqué publié par les services des sapeurs-pompiers.

A Maroua, les accidents se multiplient. Il y a quelques mois, un terrible accident de la route s'est produit, au niveau de la Falaise de Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua située au nord du Cameroun, faisant au moins 4 morts et 31 blessés, a-t-on appris auprès de la gendarmerie nationale.

« Un bus ayant à bord 60 passagers, parti de la ville de Ngaoundéré pour Maroua à l’Extrême-Nord, a dérapé sur la dangereuse pente de la Falaise de Ngaoundéré. Le véhicule a traversé la chaussée et il s'est retrouvé sur la voie de face », a indiqué à l’Agence Anadolu le peloton routier de la gendarmerie nationale de Ngaoundéré.

« Quatre personnes sont mortes sur place et 31 blessés ont été transportés à l’hôpital régional de Ngaoundéré », a indiqué la gendarmerie, précisant que la plupart des victimes étaient des vacanciers.

La route nationale numéro 1 est restée coupée dans les deux sens, le temps de l’évacuation des victimes. La circulation a repris normalement vers midi.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l’accident a été causé par « l’excès de vitesse, la défaillance mécanique et le manque de maîtrise du conducteur ».

En février dernier, un autre accident sur cette même Falaise avait coûté la vie à cinq personnes.

Au Cameroun, environs 5 000 accidents sont enregistrés chaque année, faisant 1 200 morts et 6 000 blessés, selon les statistiques officielles du ministère des Transports. Cela fait des accidents de la route un autre fléau dont souffre le pays.

Les causes matérielles, comme le mauvais état des routes et des véhicules, sont souvent mises en avant pour expliquer ces drames. Les causes humaines telles que l'incivisme, la fatigue et les voyages de nuit sont aussi signalées parmi les causes des accidents.

Un véhicule a dérapé

La femme blessée est hospitalisée

Plus de peur que de mal. La ville de Maroua dans la région de l’Extrême-Nord est passée à côté d’un drame. Selon les services des sapeurs-pompiers, « samedi, 12 février 2022 aux environs de 10h30, les secours de la 401e Compagnie d'Incendie de Maroua ont été alertés pour un véhicule de tourisme ayant dérapé sur l'axe Maroua- Mindif. Le bilan fait état d'une jeune femme âgée de 34 ans environ, blessée. Les autres personnes impliquées ont quitté les lieux avant l'arrivée des secours. La jeune femme a été évacuée aux urgences de l'hôpital régional de Maroua », apprend-on d’un communiqué publié par les services des sapeurs-pompiers.

A Maroua, les accidents se multiplient. Il y a quelques mois, un terrible accident de la route s'est produit, au niveau de la Falaise de Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua située au nord du Cameroun, faisant au moins 4 morts et 31 blessés, a-t-on appris auprès de la gendarmerie nationale.

« Un bus ayant à bord 60 passagers, parti de la ville de Ngaoundéré pour Maroua à l’Extrême-Nord, a dérapé sur la dangereuse pente de la Falaise de Ngaoundéré. Le véhicule a traversé la chaussée et il s'est retrouvé sur la voie de face », a indiqué à l’Agence Anadolu le peloton routier de la gendarmerie nationale de Ngaoundéré.

« Quatre personnes sont mortes sur place et 31 blessés ont été transportés à l’hôpital régional de Ngaoundéré », a indiqué la gendarmerie, précisant que la plupart des victimes étaient des vacanciers.

La route nationale numéro 1 est restée coupée dans les deux sens, le temps de l’évacuation des victimes. La circulation a repris normalement vers midi.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l’accident a été causé par « l’excès de vitesse, la défaillance mécanique et le manque de maîtrise du conducteur ».

En février dernier, un autre accident sur cette même Falaise avait coûté la vie à cinq personnes.

Au Cameroun, environs 5 000 accidents sont enregistrés chaque année, faisant 1 200 morts et 6 000 blessés, selon les statistiques officielles du ministère des Transports. Cela fait des accidents de la route un autre fléau dont souffre le pays.

Les causes matérielles, comme le mauvais état des routes et des véhicules, sont souvent mises en avant pour expliquer ces drames. Les causes humaines telles que l'incivisme, la fatigue et les voyages de nuit sont aussi signalées parmi les causes des accidents.

Source: www.camerounweb.com