0

Sécurité dans le Sud : l’Etat doit continuer à fonctionner sans défaillance

Route Ebolowa Bloque Camerounweb Voilà donc l’ensemble de la région du Sud pour ce second semestre de l’année 2021

Thu, 2 Dec 2021 Source: Le Messager

C’est la recommandation faite aux responsables des services publics à l’occasion de la tenue de la deuxième session du Comité de coordination administrative et technique (Cca) à Ebolowa le 25 novembre dernier et celle du Comité de coordination opérationnelle et du maintien de l’ordre (Cco), le 26 novembre à Nkolandom pour le volet sécuritaire.

C’est un bilan globalement positif sur le plan de la paix, la région du Sud a vécu dans un calme relatif. La rencontre de ce second semestre était une occasion de présenter les grandes lignes des activités telles que celles-ci se sont déroulées.

D’en évoquer les difficultés rencontrées et d’envisager les pistes de solutions sous forme de recommandations secteurs après secteurs. De ces différents rapports, il ressort que l’ensemble de la région se porte bien sur tous les plans. Sur le plan administratif, les services ont bien fonctionné selon le gouverneur de la région du Sud malgré l’éternel problème de moyens humains et logistiques.

Les administrations en charge de la collecte des revenus de l’Etat ont fait leur travail notamment au niveau du secteur de douane et aujourd’hui on peut parler de cette collecte en termes de milliards de Fcfa, avec un taux de réalisation au dessus des prévisions.

Mais, il faut une atmosphère de calme pour que les projets de développement que le gouvernement conduits dans cette circonscription soient exécutés avec satisfaction. Le gouvernement fait beaucoup dans la région du Sud, notamment en ce qui concerne la construction des infrastructures de base dixit le patron de la région. On pourrait dire que le développe- ment est donc en marche ici.

Malgré les impatiences de certaines populations dans certaines localités mais, des promesses fermes sont faites pour essayer de remédier aux quelques problèmes enregistrés sur le terrain d’il y’a quelques mois. Aujourd’hui, on est en même d’affirmer que l’avenir est radieux pour la région du Sud.

Félix NgueléNguelé, gouverneur de la région du Sud passe alors une consigne forte aux responsables des services publics, « l’état doit continuer à fonctionner sans défaillances pour ceux qui s’identifient par leurs absences à leurs postes. Ces responsables régionaux sans ordre de mission, ni permission seront désormais sanctionnés et traduits au conseil de discipline. Je prescris la ponctualité, l’assiduité au poste et la collaboration dans l’exécution de leurs missions. Il est question de faire connaitre les cas d’indiscipline et d’insubordination afin qu’ils soient traduits au conseil de discipline ».

Budget d’investissement public

Par la même occasion, le patron de la région du Sud n’a pas manqué de revenir sur cette 3e campagne intensive de vaccination contre le Covid-19. Pour lui, les chiffres ne sont pas bons, la 3e vague est assez sévère dans cette circonscription. C’est l’instant d’apprécier les efforts des agents du Minsanté et même ceux du Minfopra pour que les agents de l’état soient tous vaccinés et même la population en âge. A date, la région enregistre 793 cas confirmés.

Et la couverture vaccinale contre le Covid-19 est estimée à 2.86 %, soient 13637 personnes complètement vaccinées. Malgré l’existence des anti vaccins, il faut continuer dans la sensibilisation de proximité.Parlant du budget d’investissement public, le taux d’exécution globale est de 51.5 %.

Il s’explique par la sous consommation de certaines Ctd ayant d’importantes enveloppes budgétaires. Des sources de l’énergie dans la région, le barrage de Mekin a été mis en production depuis le mois de mai et débite 15 Mégawatts qui sont distribués dans le Dja et Lobo, et Memve’élé 211 qui sont injectés dans le réseau interconnecté Sud.

La route Mengong-Sangmélima d’un coût global de 57.5 milliards de Fcfa, sa fin des travaux est annoncée pour le 23 décembre prochain. Sur le plan frontalier , le rapport d’amitié et de bon voisinage entre les autorités et populations des pays frères et amis doit toujours être entretenu.

Voilà donc l’ensemble de la région du Sud pour ce second semestre de l’année 2021. Avec le comité de coordination opérationnelle et du maintien de l’ordre tenu à Nkolandom, il est question d’élaborer des stratégies fortes en vue d’assurer la protection des hommes et de leurs biens en cette veille des fêtes de fin d’année.

Source: Le Messager