MenuPaysPeoplePolitique

Achille Mbembe

Célébrités du Cameroun

Politique

Achille Mbembe

Politologue

Achille Mbembe Lanczos3
Date de naissance:
1957-07-27
Lieu de naissance:
Cameroun

Achille Mbembe, né le 27 juillet 1957, au Cameroun, est un philosophe, théoricien du post-colonialisme, politologue, historien et enseignant universitaire camerounais. Il est actuellement membre de l'équipe du Wits Institute for Social & Economic Research (WISER), de l'université du Witwatersrand de Johannesbourg, en Afrique du Sud. Ses principaux centres d'intérêt sont l'histoire de l'Afrique, la politique africaine et les sciences sociales.

Lauréat du prix Ernst-Bloch en 2018, il est notamment l’auteur, à La Découverte, de Sortir de la grande nuit (2010), Critique de la raison nègre (2013) Politiques de l’inimitié (2016) et Brutalisme (2020).

Il obtient son doctorat en histoire à l'université de la Sorbonne à Paris, en France, en 1989. Par ailleurs il est titulaire d'un DEA en science politique de l'Institut d'études politiques, toujours à Paris. Reconnu comme l'un des plus grands théoriciens actuels du post-colonialisme, Il est intervenu dans de nombreuses universités et institutions américaines dont l’université Columbia de New York, la Brookings Institution de Washington, l'université de Pennsylvanie, l'université de Californie, Berkeley, l’université Yale mais aussi au Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria) à Dakar au Sénégal. Il est actuellement membre de l'équipe du Wits Institute for Social & Economic Research (WISER) de l'Université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud. Ses principaux centres d'intérêts sont l'histoire de l'Afrique, la politique africaine et les sciences sociales.

Alors que s’est achevée la célébration du cinquantenaire des indépendances africaines, Achille Mbembe, a publié en octobre 2010 « Sortir de la grande nuit » : Essai sur l’Afrique décolonisée. Cet ouvrage qui allie un style tantôt sobre, tantôt poétique analyse certes les mutations, les heurts et les crises de tout un continent depuis les indépendances, mais pose sur ces mouvements un regard optimiste qui laisse entrevoir une voie possible pour l’Afrique aujourd’hui.

Participant à l’ouvrage évènement "La France noire", publié sous la direction de Pascal Blanchard, Achille Mbembe a également préfacé en 2011 les “Œuvres” complètes de Frantz Fanon, rééditées à l’occasion des cinquante ans de la mort du psychiatre martiniquais. Une "pensée métallique" à laquelle il affirme devoir "l’idée qu’il y a dans toute personne humaine quelque chose d’indomptable, de foncièrement inapprivoisable, que la domination – peu en importent les formes – ne peut ni éliminer, ni contenir, ni réprimer totalement."

Bibliographie :

*Sortir de la grande nuit : Essai sur l’Afrique décolonisée (Editions La Découverte, 2010)

*L’Afrique de Sarkozy, un déni d’Histoire avec J-P Chrétien, P.Boilley et Ibrahima Thioub (Karthala, 2008)

*De la postcolonie : Essai sur l’imagination politique dans l’Afrique contemporaine (Karthala, 2000)

*On Private Indirect Government (CODESRIA, 2000)

*La naissance du maquis dans le Sud-Cameroun (1920-1960) Histoire des usages de la raison en colonie (Karthala, 1996)

*Le politique par le bas : Contribution à une problématique de la démocratie en Afrique noire avec J.F. Bayart, C. Toulabor (Karthala, 1991)

*Afriques indociles. Christianisme, pouvoir et État en société postcoloniale (Karthala, 1998)

*Les jeunes et l’ordre politique en Afrique noire (L’Harmattan, 1986)