MenuPaysPeoplePolitique

Chantal Biya

Célébrités du Cameroun

Politique

Chantal Biya

Première dame

Chantal Biya 2020
Date de Naissance:
N/A
Lieu de Naissance:
Dimako

Née en 1971 sous le nom de Chantal Pulchérie Vigouroux, à Dimako, Province de l'Est, de l'expatrié français Georges Vigouroux et de la lauréate du concours Miss Doumé Rosette Ndongo Mengolo, elle passe son adolescence à Yaoundé. Chantal Biya a épousé le président Paul Biya le 23 avril 1994, après le décès de sa première épouse, Jeanne-Irène Biya, en 1992. Elle a créé plusieurs organisations caritatives dont ; l’African Synergy, qui mène diverses initiatives de lutte contre le VIH / SIDA, et la Fondation Chantal Biya. La première dame du Cameroun a accueilli le premier Sommet des premières dames à Yaoundé lors du sommet de l'Organisation de l'Unité Africaine en 1996. « Jeunesse Active pour Chantal Biya » est un organe du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) de son mari. Parmi les femmes camerounaises, Chantal est célèbre pour ses coiffures. Son style signature s'appelle la banane et est utilisé pour les occasions formelles .Elle a popularisé d'autres styles; collectivement, ils sont connus sous le nom de Chantal Biya. Elle est également connue pour sa garde-robe exotique. Certains de ses créateurs préférés incluent des marques occidentales haut de gamme telles que Chanel ou Dior. Le Grand Prix Chantal Biya est une épreuve de cyclisme sur route professionnelle de l'UCI Africa Tour dont elle est la marraine. Le Grand Prix Chantal Biya qui est à sa 16e édition est considéré comme l'un des cinq circuits continentaux de l'Union cycliste internationale. En novembre 2010, Bertrand Teyou a publié un livre intitulé « La belle de la république bananière: Chantal Biya, de la rue au palais » (anglais: "La belle de la république bananière: Chantal Biya, des rues au palais"), retraçant la montée de Biya depuis ses origines modestes pour devenir Première Dame. Bertrant Teyou a ensuite été condamné à une peine de deux ans de prison pour "insulte à la personnalité" et pour avoir organisé une "manifestation illégale" pour avoir tenté de tenir une lecture publique. Amnesty International et International PEN's Writers in Prison Committee ont protesté contre son arrestation et lancé des appels en son nom; Amnesty International l'a également qualifié de prisonnier d'opinion. Il a été libéré le 2 mai 2011 lorsqu'un homme bienveillant a accepté de payer son amende afin qu'il puisse se faire soigner en raison de l'aggravation de sa santé. La première dame, mère de deux enfants (Paul Biya Junior et Anastasie Brenda) issus de son union avec le président Paul Biya est souvent au centre de différents scandales. Selon l’activiste Boris Bertolt la première dame se serait accaparée de plusieurs maisons de le luxe à l’étranger appartenant à l’Etat camerounais : « Ainsi, Pascal BILOA Tang qui était à l’époque ambassadeur du Cameroun à Paris est prié d’aller ailleurs. L’ambassadeur du Cameroun devient sans domicile fixe et doit squatter des hôtels. Désormais cet appartement de Neuilly acheté avec l’argent du peuple camerounais revient à Chantal Biya qui a exigé et obtenu qu’il n’y a que elle et ses enfants qui ont le droit d’y résider. Une situation qui persiste jusqu’à ce jour ». Chantal Biya a été également citée dans un autre scandale en lien avec le concours d’entrée à l’ENAM. «…Le scandale lié au récent concours de l'Ecole nationale d'administration et de magistrature (Enam) aurait entraîné la disgrâce de Michel Ange Angouing le ministre de la Fonction publique, auprès de la Première dame camerounaise. Aussi, Chantal Biya, aurait alors en signe de représailles, entrepris de supprimer de la liste des membres du Cercle des amis du Cameroun ( Cerac), l'épouse du ministre de la Fonction publique » ,rapporte Camer.be.

Camerouweb