MenuPaysPeopleCulture

Ewandé Lydia

Célébrités du Cameroun

Culture

Ewandé Lydia

Actrice

Lydia Mitchell
Date de Naissance:
1932-09-22
Lieu de Naissance:
Bali

Née le 22 septembre 1932 à Bali, un quartier de Douala(Cameroun), Lydia Ewandé vient en France à l’âge de 20 ans, initialement pour une formation en expertise comptable. Mais elle découvre un peu par hasard le plaisir et la comédie, par un petit rôle dans le film ‘’Pot-Bouille’’ de Jean Duvivier, une expérience qui l'incite à prendre des cours de théâtre. Elle se passionne pour cette activité. « C’est la comédie qui l’a trouvée », résume sa fille. Pour autant, elle est bien décidée à ne pas se laisser cantonner à des rôles de domestiques noires.

Elle est remarquée pour son interprétation dans ‘’Les Nègres’’ de Jean Genet, lors de la création de la pièce par Roger Blin en 1959. Puis en 1964 dans ‘’La Tragédie du roi Christophe’’ d’Aimé Césaire mis en scène par Jean-Marie Serreau. Elle retrouve le théâtre d'Aimé Césaire et la mise en scène de Jean-Marie Serreau en 1967 pour ‘’Une saison au Congo’’, et joue dans ‘’Mesure pour mesure’’ de William Shakespeare mis en scène par Peter Brook en 1978. Elle travaille également avec le béninois Tola Koukoui dans le Théâtre Kaidara, et avec le martiniquais Julius Amédée Laou. Mais elle intervient aussi dans des répertoires différents. Au théâtre de boulevard par exemple, et dans l'émission ‘’Au théâtre ce soir’’. En 1961, elle est ainsi une des jeunes comédiennes interprétant une pièce de François Campaux ‘’Des enfants de cœur’’, avec dans les rôles principaux deux comédiens de la génération précédente, Robert Murzeau et Simone Paris (ancienne maîtresse de Sacha Guitry).

Aimant les rôles difficiles, elle privilégie le théâtre, comme actrice, jusqu'aux années 1980 où elle revient au cinéma. En 1984, elle joue dans ‘’Marche’’ à l'ombre de Michel Blanc, et dans ‘’Tranches de vie’’ de François Leterrier. En 1986, elle tient un des rôles principaux du film de Thomas Gilou, ‘’Black Mic-Mac’’, aux côtés de Jacques Villeret, une comédie sur la vie des immigrés africains en France. Parmi ces autres rôles peuvent être cités son interprétation dans ‘’Toxic Affair’’ de Philomène Esposito, dans ‘’Métisse’’ de Mathieu Kassovitz cette même année 1993, dans ‘’Élisa’’ de Jean Becker en 1995, dans ‘’J'ai horreur de l'amour’’ de Laurence Ferreira Barbosa en 1997 et dans ‘’Yamakasi’’ d’Ariel Zeitoun en 2001. En 1995, le Zaïrois Zeka Laplaine lui donne l’opportunité de tourner pour la première fois en Afrique pour le tournage de Macadam Tribu, où elle interprète le rôle de Mother Bavusi.

À partir des années 1990, elle joue également dans des téléfilms et des séries télévisées, tels que ‘’L’Instit’’, ‘’Les Grands Frères’’, ‘’Une famille formidable’’, ‘’Navarro’’ ou encore ‘’Inspecteur Lavardin’’. Sa dernière interprétation est en 2007 dans un téléfilm d’Euzhan Palcy, ‘’Les Mariées’’ de l’isle Bourbon, consacré à la colonisation de l’île Bourbon (aujourd'hui La Réunion). Euzhan Palcy dit à son propos « C'était quelqu'un qui avait beaucoup d'humour, qui a vraiment enrichi le personnage que je lui ai donné dans le film. » Et elle poursuit en précisant « Ce qui m'attriste, c'est qu'on ne se rende pas compte en France du gâchis que cela représente de ne pas lui avoir donné plus de rôles importants».

Par plaisir, elle a été également chanteuse, enregistrant aux Disques Barclay, notamment « Ebi Weka », ou encore « A muna tete », sous l'intitulé Lydia Ewandé and her Family, mais aussi « Dibato la ndôlô » et « Ebow’a tete ». Elle meurt le 20 avril 2016 à l’âge de 83 ans dans le Loiret, en France.