MenuPaysPeopleAuteures

Gaston Kelman

Célébrités du Cameroun

Auteures

Gaston Kelman

Ecrivain

Gaston Kelman Bspline
Date de naissance:
1953-09-01
Lieu de naissance:
Douala

Gaston Kelman est un écrivain français d'origine camerounaise, né le 1er septembre 1953 à Douala (Cameroun, territoire sous tutelle française à l'époque). Élevé dans une culture chrétienne, il entre au séminaire le 15 septembre 1965. Il obtient finalement une maîtrise de littérature en Angleterre où il sera membre des Black Panthers. Il arrive en France en 1982 et s'y marie l'année suivante.

Directeur de l'Observatoire du Syndicat d'Agglomération Nouvelle de la ville d'Évry pendant dix ans, il est l'auteur en 2003 du best-seller ‘’Je suis noir et je n'aime pas le manioc’’, dans lequel il dénonce certains préjugés des Blancs (mais aussi des Noirs eux-mêmes) envers les Noirs. Il est un intervenant régulier de l'émission de radio Les Grandes Gueules sur RMC.

Kelman défend le droit de chacun de choisir dans sa culture d'origine ce que l'on garde ou non. Ainsi, selon ses propos, on peut être noir et ne pas aimer le manioc, et lui-même se revendique comme bourguignon. Dans ‘’Au-delà du noir et du blanc’’, il écrit ainsi : « Je ne me réveille pas tous les matins au son du djembé. Je ne me réveille pas avec sur le visage le crachat qu'a pris mon père colonisé. Je ne me réveille pas le corps meurtri par les coups qu'ont reçus les ancêtres des Noirs américains ou des Noirs antillais. Je voudrais cesser d'être un Noir. Je voudrais être tout simplement un homme ».

Selon ses partisans, il ouvre une nouvelle sortie face au racisme, en ne prônant pas seulement la faute des Blancs ou celle des Noirs, mais des deux. Ils considèrent son ouvrage comme une véritable suite de la lutte contre le racisme du roman Peau noire, masques blancs écrit par Frantz Fanon. Sa pensée s'inspire aussi de celle d'Aimé Césaire dont le ‘’Cahier d’un retour au pays natal’’ l'a influencé.

En juillet 2007, il prend position en faveur du Ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Co développement créé par Nicolas Sarkozy. Ancien du Parti socialiste, il rejoint en novembre 2007 le mouvement de La Gauche moderne. Le 1er juillet 2009, il rejoint le gouvernement en qualité de conseiller chargé de l'Identité nationale auprès du ministre Éric Besson. Il a aussi participé avec d'autres personnalités à la rédaction, pour le compte de l'Institut Montaigne, du livre intitulé Qu'est-ce qu'être français ? qui paraît en novembre 2009. En mai 2010, il quitte le cabinet ministériel : « Je pars sans amertume ni regret d'aucune sorte. Il est toujours plus intéressant de voir les choses de l'intérieur ».

Publications : -Je suis noir et je n'aime pas le manioc, Max Milo, 2003, 182 p. (ISBN 978-2-914388-54-2)

-Au-delà du noir et du blanc, Paris, Max Milo, 2005, 252 p. (ISBN 978-2-264-04420-4)

-Parlons enfants de la patrie, Max Milo, 2007 (ISBN 978-2-35341-007-1)

-Les Blancs m'ont refilé un dieu moribond, Desclée de Brouwer, 2007, 151 p. (ISBN 978-2-220-05849-8)

-Les Hirondelles du printemps africain, J.C. Lattès, 2008, 210 p. (ISBN 978-2-7096-2979-9 et 2-7096-2979-8, lire en ligne [archive])

-La Bible de l'humour noir, Neuilly-sur-Seine, Michel Lafon, 2012, 284 p. (ISBN 978-2-7499-1609-5)

-Monsieur Vendredi en Cornouaille, Neuilly-sur-Seine, Michel Lafon, 2013, 333 p. (ISBN 978-2-7499-1768-9)

-La France, pays de race blanche … Vraiment ?, Neuilly-sur-Seine, L'Archipel, 2016 (ISBN 978-2-8098-1843-7)