MenuPaysPeopleRadio & Télé

Martin Camus Mimb

Célébrités du Cameroun

Radio & Télé

Martin Camus Mimb

Journaliste

Martin Camus Lanczos3
Date de naissance:
1973-10-05
Lieu de naissance:
Mouanko

Martin Camus Mimb est un analyste des questions de sports, promoteur de radio, journaliste sportif et formateur en communication camerounais. De son nom de naissance Martin Fleur Mimb Hiol, Martin est né le 05 Octobre 1973 à Mouanko. Il doit son pseudonyme de Camus à ses aptitudes en littérature, alors qu'il est élève en classe de sixième. Son père est Samuel Hiol Motassi, infirmier et polygame est chef traditionnel du village de Logbadjeck, près d'Edea. Il a six sœurs et trois frères. Martin commence sa scolarité à l'école publique de Logbadjeck. Il trouve sa vocation dans le commentaire des évènements sportifs. Son institutrice d'école le surnomme Abel Mbengué.

En 1990, il obtient le BEPC à Edéa, en pays Bassa. Après un premier échec au Baccalauréat du lycée bilingue d'Edéa, dû à ses engagements comme président du club journal - poste occupé 5 ans durant -, son père l'inscrit au lycée classique de la même ville. Il y obtient le Baccalauréat A4 avec la mention "assez-bien" en étant aussi président du club journal.

Victor Minka, journaliste et fonctionnaire à Edéa sera un mentor avec qui Martin apprend les rudiments du métier de journaliste. Surnommé Charles Ndongo à ses débuts, c'est Abed Nego Messang qu'il choisit comme modèle pour ses chroniques de Dimanche Midi; chroniques qu'il enregistre et répète. Trois ans plus tard, il obtient une licence en communication de la jeune faculté des lettres et sciences humaines de l'Université de Douala. Faute de moyens financiers, il se lance dans une carrière de journalisme et suit en parallèle des cours de journalisme par correspondance qui se terminent par un diplôme.

Après des débuts comme correspondant pour la Sanaga Maritime de la station radio FM 105 CRTV de Douala, son parcours le mène de la presse écrite à la télévision. D'abord dans la presse écrite à Dikalo à Douala où il devient, en 1998, chef de rubrique sport. Il est recruté à la radio Equinoxe en 2002, puis passe à la télévision STV en 2008.

Son histoire ressemble fort à un conte de fées. Martin Camus Mimb est devenu l’un des tout meilleurs journalistes sportifs du Cameroun et d’Afrique à force de volonté de passion et d’abnégation au travail. Frappé par la poliomyélite en bas-âge il n’a pas voulu pleurer sur son sort. Le journaliste va enchaîner les prestations remarquables dans la presse écrite, la radio puis la télévision.

L’Afrique toute entière savoure ses commentaires lors des matches de la Coupe du Monde Afrique du Sud 2010 et au Brésil en 2014. C’est le sommet pour ce passionné bien formé au commentaire des matches de football à Canal + et CFI notamment. Martin Camus Mimb est surtout connu pour avoir lancé à Douala la capitale économique du Cameroun la première radio à thématique sportive en Afrique centrale. Radio sport infos qui vient de fêter ses 5 ans achève la gestation de son premier bébé. Les « Rsi Trophées » sont le nouveau challenge du Pdg bien décidé à récompenser sur la durée les meilleurs acteurs du sport camerounais.

Il a été récompensé deux fois, d’abord le 28 avril 2017 aux « Ascom Prize », la cérémonie qui récompense les meilleurs acteurs du domaine de la communication et du marketing. Il reçut aussi le prix du « meilleur journaliste sportif du Cameroun ». Exactement 14 ans après avoir été sacré « Globe d’argent du meilleur journaliste de sport » aux « Globes d’or », l’événement qui à l’époque couronnait les plus méritants des acteurs du sport sur le terrain et les hommes de médias couvrant le sport. Alors qu’il n’est alors à la radio que depuis un an. Mimb était encore à l’honneur le 20 mai 2017, jour de la fête nationale du Cameroun. Le président de la République du Cameroun a salué son talent et son œuvre. Il a décerné au journaliste de 44 ans la médaille de Chevalier de l’ordre de la Valeur. Le gouverneur de la région du Littoral (dont Douala est le chef-lieu) se charga d’épingler la médaille sur la poitrine de l’heureux bénéficiaire en ce jour mémorable.

Martin Camus Mimb est marié et père de 5 enfants ; il veut faire aménager des infrastructures pour les personnes handicapées parrainer les enfants à mobilité réduite sans moyens, trouver des âmes de bonne volonté qui financent leur scolarité et leurs cours de répétition par exemple. A Noël 2016 par exemple, Martin a organisé une activité en faveur des enfants à mobilité réduite. Il leur a remis des chaises roulantes, des béquilles, et d’autres cadeaux.