MenuPaysPeopleRadio & Télé

Patrick Fandio

Célébrités du Cameroun

Radio & Télé

Patrick Fandio

Patrick Fandio

Patrick Fandio
Date de Naissance:
1975-03-14
Lieu de Naissance:
Garoua

Patrick Fandio est un journaliste, reporter international et chroniqueur d'origine camerounaise. Il est né le 14 mars 1975 à Garoua au Cameroun.

Ses premiers années en tant qu’élève ont été à l’école publique de Messa puis, au CES de Ngoa Ekele à Yaoundé. Il a ensuite passée trois ans au lycée de Bangangté, dans le département d'origine de ses parents, le Ndé. Ses premiers pas dans le journalisme étaient de s’occuper de la section communication du club Unesco du lycée. Il y anime, au détriment de ses études et avec une bande de passionnés comme lui. Il parle de la vie du lycée, les ragots...

Patrick Fandio se rend en France en 1993 après son baccalauréat D. Bien que scientifique, il opte pour une formation en information et communication à la fac de Nancy II et il y obtient sa licence. Il présente et réussi au concours du Celsa et l'école de journalisme de Paris IV-Sorbonne.

Se voyant plutôt à la radio, il est poussé vers la télé en fin de cursus lorsque Rachid Arhab envoie son dossier au comité de sélection des stages en 1998. Il est ainsi retenu pour le stage à France 2. Patrick Fandio est naturalisé français et vit désormais à Paris.

Remplaçant au pied levé un journaliste sur un Tour de France 1998 médiatisé à cause dopage, ses chefs sont contents de son travail et il est embauché à France 2 comme rédacteur et reporter. Au fil des années il couvre l’actualité internationale et les grands événements médiatiques tels que le tremblement de terre en Turquie, les coulées de boue en Algérie, le 11 septembre, l’Erika, le Concorde, etc.

En janvier 2003, il est embauché par TF1 et seulement quelques mois plus tard, en septembre de la même année, la même chaine le nomme Grand reporter international.

Patrick Fandio anime également 2 émissions sur France Info, il anime deux émissions : « En français dans le texte » et « Leur mot préféré ».