MenuPaysPeoplePolitique

Victor Mukete

Célébrités du Cameroun

Politique

Victor Mukete

Chef traditionnel

ChiefMukete150419 500 Bicubic
Date de Naissance:
1918-11-15
Lieu de Naissance:
Kumba

Victor Mukete est un chef traditionnel au Cameroun né le 15 novembre 1918 à Kumba. Il est par ailleurs sénateur. Il a été ministre de l'Information au Nigéria avant la réunification du sud du Cameroun avec le Cameroun français de 1958 à 1959. Et est également le père de l'homme d'affaires Colin Ebarko Mukete.

Mukete a fait ses études à l'École gouvernementale de Kumba, 1926-1932, puis est allé au prestigieux Government College Umuahia, grâce à une bourse du gouvernement pour ses études secondaires de 1933 à 1938. En 1939, après le Government College Umuahia, il est allé au Higher College Yaba. La plupart des étudiants qui sont allés au Government College Umuahia sont allés au Yaba College, qui était à l'époque la seule institution scientifique d'enseignement supérieur. Il a également assisté à l'Université de Manchester, en Angleterre, 1948-1951 et au Christ's College, Université de Cambridge de 1951 à 1952. Victor est agriculteur et botaniste de formation.

Chef suprême des Bafaw, il siège au palais Nfon à Kumba et est l'auteur d'un livre, ‘’Mon Odyssée: Histoire de la réunification du Cameroun’’. Il a été membre du représentant au Nigéria nommé ministre fédéral de la Recherche et de l'Information de 1958 à 1959. Il est actuellement le plus ancien sénateur du Cameroun.

Dix décennies d’histoire du pays sur les épaules, acteur majeur de la réunification entre les francophones et une partie des anglophones sous administration britannique, en 1961, Mukete suit de près la spirale de violences qui s’est abattue sur les provinces anglophones du Cameroun. Il la condamne aussi. Tout cela, explique-t-il, aurait pu être évité « si l’on s’était abstenu d’emprisonner des leaders modérés qui n’avaient en définitive que des revendications sociales. Si l’on s’était abstenu aussi de brider la parole des protagonistes des deux camps, celui des modérés comme celui des sécessionnistes ».

Mukete n’est pas parvenu là où il est sans avoir appris l’art de la nuance et de la subtilité. Il dit être reconnaissant au président Paul Biya de l’avoir nommé sénateur (il est membre du RDPC, au pouvoir), mais regrette que « la marginalisation des anglophones [soit] extrême ». « Aucun des différents Premiers ministres anglophones qu’a connus le pays ne s’est jamais montré suffisamment honnête ou courageux pour tirer la sonnette d’alarme et tenter de limiter les frustrations », ajoute-t-il.

Du coté familiale, suivant l’exemple de leur père, les sept fils de Viktor Mukete ont tous plutôt bien réussi. À 70 ans, Abel, l’aîné, a été député. Formé à Yale (États-Unis), Godfrey est, à 66 ans, general manager de Mukete Estates Ltd. Jacob, 64 ans, senior executive à la BAD, est passé par la London School of Economics et par Cambridge (Royaume-Uni).

À 63 ans, Colin possède Spectrum Media Group (propriétaire notamment de la chaîne de télévision STV) et préside le conseil d’administration de MTN au Cameroun. Avocat, Ekale, 61 ans, s’est reconverti dans les affaires et dirige une société d’exploitation forestière (Forest Industries Cameroon) basée à Kumba, tout en présidant la section du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (au pouvoir) dans le département de la Meme. Pilote de formation, John, 56 ans, est à la tête de la compagnie Amtrade. Enfin, à 53 ans, Ekoko est le directeur général de Spectrum, la société créée par son frère Colin.