MenuPaysPeoplePolitique

Yves Michel Fotso

Célébrités du Cameroun

Politique

Yves Michel Fotso

Homme des affaires

Yves Fotsoooo
Date de Naissance:
1960-01-01
Lieu de Naissance:
Yaoundé

Yves Michel Fotso est un homme d'affaires camerounais né le 1er janvier 1960 à Yaoundé. Fils du fondateur du groupe Fotso, il fait l'objet de plusieurs condamnations, notamment pour des affaires durant son passage, dans les années 2000, à la direction de Cameroon Airlines, l'ancienne compagnie nationale du Cameroun.

Son père, Victor Fotso, milliardaire, est fondateur du groupe éponyme. Il obtient le Baccalauréat série D au lycée de Meaux en région parisienne en 1980, et en 1984, le MBA de l’American Business Institute, à New York.

De 1984 à 1986, il est Directeur par intérim de TBC-Nigeria. En 1999, il devient Vice-président exécutif du groupe Fotso, puis Administrateur Directeur Général (ADG) de Cameroon Airlines (Camair) entre 2000 et 2003. Le gouvernement camerounais est amené à mettre en liquidation cette société en 2005. En 2006, il devient président de Capital Financial Holdings (groupe Commercial Bank).

En 2008, Yves Michel Fotso est poursuivi pour deux affaires, l’achat inabouti de l’avion présidentiel BBJ-2, sur laquelle il est accusé de détournement de plusieurs millions de dollars d’argent public destiné à l’achat, et la liquidation de la Cameroon Airlines. Le 22 septembre 2012, il est condamné à vingt-cinq ans de prison dans l’affaire de l’avion présidentiel, et il saisit la Cour suprême d’un pourvoi en cassation.

Le 1er décembre 2010 survient son arrestation et sa mise en détention. Déjà condamné à 25 ans de prison, Yves Michel Fotso, qui clame son innocence, écope de deux peines de prison à vie en l’espace de quatre jours. En janvier 2013, des charges le visant pour des détournements de fonds virés par l’ex-compagnie nationale au profit de l’Autorité aéronautique avaient été abandonnées après le remboursement des 230 millions de francs CFA (350 000 euros) qui lui était imputés. Mais il reste poursuivi devant le TCS pour d’autres malversations présumées

La dernière condamnation est prononcée vendredi 29 avril 2016. L’ancien Administrateur Directeur Général de la Camair est «reconnu coupable d’un détournement de 10,057 milliards francs CFA». Maitre Alice Nkom, considère Yves Michel Fotso comme un martyr du jeu politique au Cameroun. L’homme d’affaires est une des victimes de la campagne anti-corruption « Épervier » lancée en 2006 sous la pression des bailleurs de fonds et qui a déjà abouti à l’arrestation de nombreuses personnalités, dont d’anciens ministres et dirigeants d’entreprises publiques.