0

Affaire Martinez: Fridolin Nke lance les jeunes de la Lékié aux trousses du régime Biya

Frido Nke Droit Dr Fridolin Nke

Wed, 25 Jan 2023 Source: www.camerounweb.com

Le Dr Fridolin Nke ne veut pas laisser impuni, l'assassinat de Martinez Zogo. Il se prépare à lancer dans les prochains jours, une manifestation qui marque le début de la rupture entre le régime Biya et les jeunes de la Lekié.

En prélude à cette manifestation, Dr Nke a convié tous les jeunes de la Lekié à une réunion chez lui.

À l'attention des ressortissants de la Lékié. Au nom de la famille de notre frère assassiné, Martinez Zogo, vous êtes invités à une réunion à mon domicile, demain jeudi, à Yaoundé, le 26/01/23, à 17h. LIEU: Hôpital général", a-t-il écrit dans une publication.

Qui a tué le journaliste camerounais Martinez Zogo, animateur célèbre de l'émission "Embouteillages" et directeur général de la radio Amplitude FM 103.3 ? C’est la question que tout le monde se pose après son kidnapping suivi de son assassinat qui n’a fait ni chaud ni froid au cœur des commanditaires.

Tous les lanceurs d’alerte sont unanimes sur le sujet: Martinez Zogo a été tué sans avoir commis aucun crime. Nzui Manto est formel : « Comme annoncé hier, Martinez Zogo a été assassiné ». Ce qu’il a écrit sur les réseaux sociaux dimanche le 22 janvier 2023.

Dans la suite de son intervention, il ajoute « que ceux qui sont aux services des commanditaires de cet effroyable assassinat, ceux qui dans le mensonge et la diversion ont accusé Martinez Zogo de s'être kidnappé lui-même, de s'être enlevé par lui-même viennent dévoiler la minable pièce d'argent qu'ils ont reçue pour calomnier le cadavre de Martinez ».

Le richard Jean-Pierre Amougou Belinga est l’une des principales personnes soupçonnées pour le meurtre de Martinez Zogo. Et pour cause, l’homme d’affaires et grand ami des autorités du régime Biya était "surveillé" de tous les côtés par le défunt dans l’exercice de sa profession.

Martinez Zogo dénonçait à haute et intelligible voix les malversations dans lesquelles serait mouillé jusqu’au coup le milliardaire Jean-Pierre Amougou Belinga qui est le propriétaire de la chaîne de télévision Vision 4.

Jean-Pierre Amougou Belinga à qui on attribue d’autres meurtres (comme celui du jeune Bryan Fombor en complicité Ivana Essomba qui est la femme du journaliste Bruno Bidjang) avait toutes les raisons possibles de vouloir se débarrasser du journaliste qui n’arrêtait plus de saboter l’ami du ministre Louis-Paul Motaze avec des révélations dignes d’intérêt.

Il était apparemment devenu trop gênant. Les voyous l’ont donc fait tuer pour continuer leurs activités criminelles sans être dérangés.

L’un des hommes qu’on soupçonne d’avoir exécuté les ordres donnés par le commanditaire se fait appeler Danger, un chef de gang qui aurait été recruté par Jean-Pierre Amougou Belinga pour cette opération scandaleuse.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: