0

Affaire Martinez Zogo : Paul Biya coincé

Paul Biya770 La communauté internationale réclame justice

Wed, 25 Jan 2023 Source: www.camerounweb.com

La pression s’accentue sur le régime de Paul Biya après l’assassinat barbare du journaliste Martinez Zogo. En dehors des médias locaux et internationaux, la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay appelle également à la lumière sur les circonstances de ce drame.

« Je condamne le meurtre de Martinez Zogo. Je salue l’annonce par le gouvernement qu’il enquête sur cette affaire et j’appelle les autorités à ne pas laisser ce crime impuni », a-t-elle déclaré avant d’insister sur la nécessité de protéger les journalistes.

« Les journalistes jouent un rôle essentiel dans le développement et le maintien de la gouvernance démocratique. Ils méritent toute la protection nécessaire », poursuit-elle.

Aucune information ne filtre sur l’évolution de l’enquête promise par les autorités camerounaises. Enlevée le 17 janvier 2022 alors qu’il regagnait son domicile, le journaliste a été torturé avant d’être assassiné. Sa dépouille en décomposition a été retrouvée 5 jours plus tard. Avant sa mort le journaliste enquêtait sur les détournements de deniers publics dans plusieurs ministères. Ces investigations embarrassaient l’homme d’affaires Amougou Belinga qui a gagné dans un flou total de nombreux marchés publics estimés à plusieurs dizaines de milliards de francs CFA.

Le patron du Groupe l’Anecdote est accusé par plusieurs activistes d’avoir fait assassiner le journaliste.

« Paul Biya a donc tout intérêt à arrêter lui-même AMOUGOU BELINGA avant qu'il ne soit trop tard car de ce qui nous revient , les camerounais du monde entier et du Cameroun s'organisent pour lui faire payer ce crime de trop par tous les moyens .Trop c'est Trop.

Qu'il se souvienne de Mohamed BOAZIZI en Tunisie dont l'immolation a été le début du printemps arabe. Ce qui vient de se passer avec Martinez Zogo n'est que le début d'un vent qui va emporter Paul Biya et sa famille.

Ils vont se retrouver en exil et même les pays comme la France vont refuser de leur accorder l'asile. Si Paul Biya veut donc sauver sa peau maintenant et espérer une fin moins douloureuse, qu'il livre donc JEAN-PIERRE AMOUGOU BELINGA au peuple sans oublier ses complices Laurent ESSO, Louis Paul MOTAZE, Samuel Mvondo Ayolo,Mbarga Nguele et Maxime Eko Eko, GALAX ETOGA », a déclaré Patrice Nouma.

Participez au sondage

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: