6

Affaire ONANA : menace de démission, comment Eto’o et Song ont eu Paul Biya

Video Archive
Thu, 1 Dec 2022 Source: www.camerounweb.com

Depuis qu’il a quitté la sélection nationale pour son club italien, de nouvelles révélations fuitent sur les circonstances de l’éjection d’Andre Onana. Des sources proches de la Fecafoot avaient laissé croire que le portier aurait refusé de signer une lettre d’excuse préétablie. Les internautes découvriront par la suite que le sort du joueur fut scellé depuis le 28 novembre et qu’une lettre avait été adressée le même jour à son club, l’Inter Milan. Il n’a jamais été question de revoir le cas d’ONANA selon le lanceur d’alerte Boris Bertolt. Selon le journaliste, c’est dans cette logique que la Fédération camerounaise de Football a vite fait d’alerter l’Agence France Presse, pour lui notifier la mise à l’écart du portier.

La version servie à Paul Biya

Comme CamerounWeb vous le rapportait, la présidence de la République a appelé dès l’éclatement de l’affaire Onana au retour à la sérénité au sein de la tanière des Lions. Paul Biya qui a énormément investi dans la participation des Lions à cette compétition s’attend à un résultat honorable. Pour le rassurer et pour éviter un scénario à la Roger Milla, Samuel Eto’o a laissé planer le risque de démission en pleine compétition de sélectionneur national en cas d’un éventuel retour en sélection d’Andre Onana.

« Biya suit de très près cette situation. Biya a envie de cette victoire. La présidence de la République cherche à savoir ce qui se passe et Samuel Eto'o leur dit que c'est Rigobert Song qui a exclu Andre Onana et que Rigobert Song dit qu'il ne peut pas accepter que Andre Onana revienne dans l'équipe et que s'il revenait dans l'équipe, il présenterait sa démission.

C'est la version que Samuel Eto'o donne à la présidence de la République », rapporte Boris Bertolt. Pour rappel, Andre Onana a péché en remettant en cause les plans du sélectionneur national Rigobert Song. En conférence de presse, le manager de l’équipe nationale avait déclaré que le joueur a décidé de prendre du recul. Le communiqué de la Fecafoot évoque plutôt une mise à l’écart.

« Andre Onana a estimé que le management des Lions Indomptables n'était pas acceptable lors qu'on a des ambitions telles que gagner la coupe du monde. Au lieu de se taire, il a préféré faire part de cela aux coachs mais également à ses coéquipiers. Ce qui lui a valu l'ire du président de la Fédération camerounaise de football Samuel Eto'o », rappelle Boris Bertolt.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: